Côte d’Ivoire: pour 300 fCFA, sa marâtre lui brûle les mains

0

L’histoire s’est passée récemment à Treichville, à l’avenue 6 rue 24, une commune d’Abidjan. Un garçon de 7 ans a subi l’une des corrections les plus affreuses de la part de sa marâtre, pour avoir perdu la modique somme de 300 f.cfa en jouant. La sanction de sa maman n’a pas du tout été catholique puisqu’il a eu les mains brûlées jusqu’au 3ème degré en guise de correction comme le rapporte koaci.com. Le récit de cet acte atroce fait froid aux yeux.

Publicité
 

Après son forfait, elle a prétendu que le petit garçon avait été victime d’une mauvaise chute. À l’origine d’une telle animosité, « trois pièces de monnaie que le gamin aurait perdu en jouant », soutiennent les témoins oculaires dans ce quartier défavorisé de Treichville.

L’affaire connaît cependant quelques zones d’ombres. En raison notamment de la multiplication des déclarations faites par la belle-mère, qui ne jouit pas non plus d’une bonne réputation dans son quartier.
Selon elle, elle justifie son acte par le fait que le jeune garçon a perdu les pièces de monnaie, destinées à ramener des ingrédients de cuisine. Alors exaspérée par cette énième erreur, elle aurait dans un premier temps infligé une sacrée raclée à ce dernier, avant de coller délibérément ses mains sur une gazinière, pour lui laisser un mauvais souvenir.

Publicité
 

Le père du malheureux ne s’est pas encore prononcé. Selon les témoignages il serait tenté de couvrir les cruautés de sa femme.

(Visited 509 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse