USA: L’Etat de la Californie porte plainte contre l’administration de Donald Trump

0
L’Etat de la Californie a porté plainte contre l’administration de Donald Trump. En effet, le mur anti-immigration en est la raison.

Il s’agit d’une confrontation entre Washington et la Californie. L’Etat de Californie par la voix de son procureur général a porté plainte contre l’administration Trump.

Publicité

Dans l’intitulé de la plainte (concernant les comtés frontaliers de San Diego et Imperial) , le procureur général, Xavier Becerra estime que l’administration Trump viole la Constitution américaine, les lois environnementales californienne et fédérale, ainsi que les statuts fédéraux qui n’autorisent pas les projets en cours, selon le communiqué diffusé par le parquet.

Des murs en béton

L’administration Trump avait annoncé il y a quelques temps avoir sélectionné quatre entreprises qui seraient chargées de la construction des prototypes de murs en béton. Renforcés à la frontière et s’étendant sur une vingtaine de kilomètres dans la région de San Diego, ces murs coûteraient entre 400 000 et 500 000 dollars. Symbole de la lutte anti-immigration, ces murs seraient selon Donald Trump nécessaires pour la sécurité. En effet, ils empêcheraient l’essentiel des drogues d’être acheminées vers les Etats-Unis.

Un autre recours

Dans son communiqué, le procureur de la Californie explique que l’administration Trump a ressuscité une vieille promesse de campagne qui de plus est contre des lois fondamentales. Pour lui, Donald Trump n’inspire pas la confiance et la certitude pourtant si importantes pour la réussite. Il appelle ainsi le président à respecter la loi.

Le budget pour la construction du mur n’a pas encore été annoncé, mais il devrait être négocié avec le Congrès.  La Californie a intenté un autre recours contre une décision de l’administration, concernant les dreamers.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---