Facebook traîné en justice, les plaignants réclament un milliard de dollars, voici la raison !

0

La plateforme de communication de Facebook serait-elle à la solde du groupe palestinien Hamas ? C’est du moins ce que soutiennent plusieurs victimes israéliennes et américaines d’attaques palestiniennes qui ont engagé lundi à New York une action en justice contre le réseau social.

Publicité
 

Selon ces derniers Facebook permet au Hamas d’utiliser son service. A en croire, les médias occidentaux, Cette action au civil a été introduite par l’ONG Shurat Hadin au nom des membres de la famille de quatre Israélo-américains et d’un Américain tués depuis le début en octobre d’une vague de violences dans les Territoires palestiniens, à Jérusalem et en Israël. Vague de violence qui a coûté la vie à 214 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Érythréen et un Soudanais.

Pour cela, les plaignants, qui réclament un milliard de dollars -905 millions d’euros- en dommages et intérêts, arguent que Facebook met sa « plate-forme de communication » à disposition du Hamas en violation de la loi antiterroriste américaine, qui interdit aux sociétés américaines de « fournir un soutien matériel à des groupes désignés comme terroristes ».

Publicité
 

Pour Nitsana Darshan-Leitner, la directrice de Shurat Hadin, organisation qui milite pour les droits des familles de victimes d’attentats, le but de cette plainte est de forcer Facebook à durcir ses règles contre l' »incitation » à la violence de Palestiniens en frappant le groupe américain au portefeuille. Facebook n’a pas encore réagi officiellement.

(Visited 730 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse