Vidéo: Facebook perd son satellite qui devait apporter une connexion internet à 15 pays africains…Voici les raisons.

0

Cela aurait été une véritable prouesse et une grande satisfaction si le lancement de ce satellite avait été un succès, pour Facebook. Mais l’engouement fut de courte durée, et pour Mark Zuckerberg mais aussi pour les pays d’Afrique qui devaient bénéficier de ce géant projet.

En effet Facebook, s’apprêtait à lancer son propre satellite, qui devait apporter une connexion internet à une quinzaine de pays d’Afrique dès l’an prochain, une fois placée en orbite.

Publicité

Concrètement, le lancement de ce satellite visait plus l’amélioration de l’accès à Internet  dans les zones rurales d’Afrique au sud du Sahara, en « irradiant la connectivité vers le sol », à l’heure où « seulement » 84 millions d’utilisateurs à travers toute l’Afrique, au sud du Sahara, contre 1,7 milliard au niveau mondial. Une bien belle mission…qui ne verra finalement pas le jour. En tout cas, pas tout de suite, puisque hier, lors du lancement, un gros couac a fait exploser le satellite en question. Et ce n’est pas une blague. « Une anomalie s’est produite et a entraîné la perte du véhicule et de son chargement », a précisé Phil Larson, porte-parole de la société SpaceX.

L‘explosion, de la fusée à cap Canaveral aux Etats-Unis est un coup dur pour la société SpaceX, mais également pour Facebook. L’engin est parti en fumée avec son bord le premier satellite loué par le géant des réseaux sociaux

Mark Zuckerberg a révélé être « profondément déçu » de la perte de ce satellite « qui nous aurait permis de connecter tellement d’entrepreneurs et tellement de gens à travers le continent ». Heureusement, il ne perd pas espoir et évoque déjà les autres technologies déployées par Facebook qui permettront de connecter les internautes africains. Le combat ne fait que commencer.

Voir la vidéo de l’explosion:

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---