RDC : voici ce que Fally Ipupa recommande aux africains actuellement

4

Le constat qui est fait actuellement dans les sociétés africaines, c’est que le continent est fortement dominé par l’expansion des langues étrangères. En plus du sous-développement économique, s’ajoute la pauvreté culturelle, spécifiquement dans les langues maternelles. Beaucoup d’africains ignorent leur langue maternelle, et très peu en parlent couramment, en raison de l’influence et de la domination des langues étrangères.

Publicité
 

Pourtant les langues maternelles sont indispensables dans la promotion de l’identité culturelle et la présentation des origines des peuples africains. En outre, les langues maternelles sont une richesse pour les peuples.

Même s’il est vrai que le français et l’anglais sont des langues officielles d’échange, il reste que l’on ne doit pas perdre ou ignorer sa propre culture ou sa propre langue.
C’est peut-être ce qui a poussé Fally Ipupa à rester très attaché à son « lingala » natal. En chantant essentiellement en « lingala » et très peu en Français, l’artiste Congolais fait non seulement la promotion de sa langue maternelle, mais il reste aussi fidèle à sa conviction qui est que  »le lingala doit passer avant le Français et l’Anglais dans l’ordre de ses préférences linguistiques ».

Publicité

L’artiste Congolais a d’ailleurs profité d’une interview que lui a accordé une chaine locale pour inviter les africains à aimer et à valoriser leur langue maternelle comme il le fait lui-même.
« Je suis un lingalophone ! C’est important ! Le français et l’anglais d’accord, mais le Lingala d’abord ! C’est la plus belle langue du monde ! L’américain chante en anglais, moi je te chante en lingala. Je veux valoriser ma langue. »

(Visited 1 822 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

4 commentaires

  1. Prélude Tembo sur

    C’est intelligent ! Fally notre culture est à valoriser ! Continue ainsi et tu verras combien tu seras plus grand que les grands qui t’ont précédent
    !

  2. fally ipupa j’aime tes paroles la langue maternelle est notre langue de comminucation entre nous-même nous devons les appliqué, tout les gens qui se trouve en france ne parle pas toujours français

  3. ce bien de parle notre langue maternel ci meme on et en europe parlons toujour notre langue maternel comme jeancy kadima je suis luba et je parle toujour tshiluba comme je vous souhetes une bonne journe:dituku dilenga kudi ba lunda banyi boso

  4. Merci artiste fally c’est très impressionnant , a quoi de fois les peuples africains devalorisent leurs maternelles , puisqu’ils sont marginalisés par les langues étrangeres.

Laissez une réponse