France : encore une nouvelle humiliation pour Nicolas Sarkozy

1

Suite à une plainte de Nicolas Sarkozy contre Mediapart qui avait diffusé un document censé prouver un financement libyen de la campagne présidentielle de 2007 de l’ex-président français, la justice vient de rendre un non lieu dans l’enquête ouverte après la plainte de Sarkozy.

Publicité

L’ex président français qui est partie civile dans le procès, a été incapable de démontrer qu’il s’agit d’«un support fabriqué par montage» ou «altéré par des falsifications». Par ailleurs, il a la possibilité de faire appel du non-lieu.

Publié le 28 avril 2012 par Mediapart, le document a été attribué à Moussa Koussa, ex-chef des services de renseignement extérieur de la Libye, aujourd’hui en exil, il affirmait que Tripoli avait accepté de financer pour «50 millions d’euros» la campagne victorieuse de Nicolas Sarkozy.

Le lendemain, Moussa Koussa, interrogé par l’AFP sur cette note, indiquait que «toutes ces histoires sont falsifiées». Il a été entendu comme témoin dans l’enquête, au Qatar en août 2014, et s’est montré plus ambigu, en affirmant notamment que «le contenu n’est pas faux mais la signature est fausse».

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---