Fusillade aux États-Unis : on en sait un peu plus sur le présumé tueur (photo)

0

La presse occidentale le décrit comme étant l’auteur présumé de la fusillade qui a eu lieu ce dimanche dans une discothèque g*y, à Orlando en Floride. Une fusillade ayant fait plus de 50 morts et 53 blessés.

Le présumé auteur porte le nom de Omar Saddiqui Mateen, les médias occidentaux le présentent comme un agent de sécurité américain d’origine afghane. Les autorités ont également confirmé son identité, et précisent qu’il est âgé de 29 ans et vit à Port Saint Lucie, en Floride, à deux heures du lieu de la fusillade.

Publicité
 

Selon la chaine de télévision NBC, le ‘’tueur’ a d’abord joint le numéro d’urgence 911 avant de commettre ses meurtres et a même juré, pendant son appel, allégeance à l’Etat islamique.

Peu après 5h du matin il est déclaré mort après un long échange de tirs avec les forces d’intervention qui tentaient de libérer des otages. Plus de 30 personnes sont sorties saines et sauves de la boîte de nuit grâce à l’intervention de l’unité d’élite, le SWAT.

Le père du tueur présumé a indiqué sur la chaîne NBC que son fils «n’était pas animé par un mobile religieux mais qu’il était énervé après avoir vu deux homosexuels s’embrasser». «Nous étions à Miami, il a vu deux hommes s’embrasser et se toucher sous les yeux de sa femme et de son fils, il était très en colère», a-t-il raconté, avant de présenter ses excuses au nom de sa famille. «Nous n’étions au courant de rien. Nous sommes choqués comme tout le pays», a-t-il encore dit.

Quant à l’ex-épouse du meurtrier, elle parle d’un homme “violent”, “mentalement instable”, et “pas très religieux”.

5876973_omar-mateen

Publicité

Un compte Twitter associé au groupe Etat islamique (EI) a mis en ligne une photo dont il affirme qu’elle est celle d’Omar Mateen. « L’homme qui a mené l’attaque contre une boîte de nuit de Floride et qui a tué 50 personnes et en a blessé des dizaines d’autres », affirme la légende accompagnant la photo.

Mais il faut avouer qu’il était impossible de vérifier dans l’immédiat si la photo était bien celle d’Omar Mateen. Par ailleurs, plusieurs partisans de l’EI ont posté des messages de félicitation à l’auteur de l’attaque sur d’autres comptes Twitter. Avait-il des liens avec une organisation terroriste ? A-t-il agi seul ? Quels étaient ses motifs ?

La fin de l’enquête permettra de répondre à ces questions.

(Visited 144 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse