Gabon : les policiers s*d*misent un étudiant pendant sa détention

2

Nicolas Ondo est un jeune étudiant Gabonais avait été arrêté par la police politique sous tutelle de la présidence de la République, pour des faits qui lui étaient reprochés. Il avait été roué de coups de pieds, de gifles et frappé à la plante des pieds.

Publicité
 

Arrivé au poste , les policiers l’avaient déshabillés et mis en cellule de manière isolée. Quelques jours plus tard, un agent est venu l’extraire de sa cellule pour l’amener au bureau du capitaine Omer Elingui à la porte 109.

Par la suite, le capitaine Omer Elingui a demandé à deux agents de corriger sévèrement Nicolas Ondo. Les deux agents mandatés l’ont mis à plat ventre et ils l’ont sauvagement battu à l’aide du ceinturon avant de le s*domiser.

Nicolas dit d’ailleurs « J’ai pleuré, et ils m’ont menacé à mort au cas où je les dénonçais. A l’aide de ses camarades, il a déposé une plainte contre le capitaine Omer Elingui et les deux agents. Mais les magistrats n’auraient pas pris en compte sa dénonciation.

Publicité

Actuellement le jeune Nicolas Ondo saigne abondamment et il n’a même pas été conduit à l’hôpital. Son cas est de plus en plus inquiétant. Il peut se vider de tout son sang et passer de vie à trépas. Mais les magistrats doivent-ils rester insensibles à ce qui arrive à Nicolas Ondo ?

(Visited 731 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. sankara arouna sur

    il ya cinq mot tres important en politique et retenez bien mes amis car sa peuvent vous etes utile demain::NE PAS SE LAISSER PRENDRE,voila le probleme de mr ondo nicolas aller y savoir tout le monde disent c’est deguelasse,d’autre disent ou va le pays??certaines disent c’est abominable,cest une question d’actualité,mais qu’est ce qu’on PROPOSE POU LA CHANGEE??

  2. non ! les magistrats ne doivent pas rester indifferent face à cela . Ils devraient plutot comdamner les 2 policiers. C est pas parce que le jeune homme est citoyen et sans pouvoir qu ils doivent le laisser subir toutes ces injustices

Laissez une réponse