Guinée : les femmes menacent de mettre le pays à feu et à sang si leur proche

3

Les femmes des forces démocratiques de Guinée ont manifesté devant le palais de justice pour exiger la libération de plus de soixante des leurs, détenus depuis la moitié du mois de septembre, lors de l’approche du scrutin présidentiel.

Publicité
 

Les responsables militants et sympathisants ont été arrêtés lors d’échauffourées entre les militants de l’UFDG le principal parti d’opposition et en Guinée et les militants du Rassemblement du peuple de Guinée(RPG).

Publicité

« Nous sommes venues ici chez le ministre de la justice, pour qu’on puisse libérer nos enfants, nos frères, nos maris. Ils ont été arrêtés avant les élections. C’est les gens du RPG qui ont fait la pagaille et ils n’ont arrêté aucun membre du RPG. Ce n’est pas juste, c’est l’injuste. » a déclaré une manifestante.

Ces femmes pour la plupart, portaient des foulards rouges, en signe de colère et de révolte. Elles ont arpenté les escaliers du ministère de la Justice pour exiger la libération de leurs partisans détenus sans jugement. Elles ont par ailleurs menacé de mettre le pays à feu et à sang.

(Visited 186 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

  1. Keita Denis sur

    Vous vous mentez trop c’est votre probleme nous nous somme a conakry mais commtent est ce qu’elles vont metre le pays dans le feu ?mrd …. Elles ont manifesté pour la liberation des putchistes de 2011 qui ne vaut meme pas 30 personnes . J’en ai marre de vos fausse information !!!!!!

Laissez une réponse