Hamed Bakayoko à Bouaké: « Vos actes ont fait mal au Président »

1

Le ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko, était présent lors de la cérémonie de pardon au président Ouattara organisée par les populations de Bouaké, vendredi 05 août dernier. Le ministre Hamed Bakayoko était visiblement  meurtri quand il abordait les violentes manifestations de Bouaké qui ont sérieusement touché et ébranlé Alassane Ouattara.

Publicité

Il l’a si bien traduit dans son allocution hier à cette retrouvaille de ceux qui ont voulu voler au secours du chef de l’État à travers une cérémonie qui frisait le folklore et le ridicule.

« Plus jamais çà ! Plus jamais ça ! Plus jamais ça ! Je vous en supplie ! Les événements de Bouaké l’ont touché au plus profond  de son âme, les événements de Bouaké lui ont fait mal. Les événements de Bouaké ont touché son cœur. Bouaké n’est pas n’importe quelle zone,  n’est pas n’importe quelle région de la vie politique du président Alassane Ouattara. Tout le monde se souvient  de ce grand rassemblement à Bouaké et dont les images ont fait le tour du monde qui ont porté son action politique et qu’il y ait ça sous sa présidence est quelque chose d’incompréhensible ».

Plus loin, dans sa communication, le Ministre qu’on sait très proche du président ivoirien à lancé un appel aux jeunes qui pour lui se laissent manipuler par l’opposition.  « Chers jeunes, la violence ne fait pas avancer, ça n’a jamais fait avancer quelqu’un.  Ce n’est pas ce qui montre que tu es fort. Cette fois-ci, on va aller jusqu’au bout. Les langues se délient. Tout ça, c’est des enjeux politiques et des manipulations politiciennes. Le président Ouattara est indéboulonnable et celui qui va s’amuser verra ». Propos plus ou moins surprenant quand on sait que le parti d’Alassane Ouattara est soupçonné depuis longtemps d’être derrière la rébellion qui a affligé le pays pendant plus de 9 ans




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse