Il braque une banque pour offrir la chimiothérapie à sa fille

2

Brian Randolph, père de 23ans braque une banque par désespoir le 12 aout 2015 dernier,  pour payer la chimiothérapie de sa fille.

Âgée de deux ans seulement, Brailynn sa fille souffre déjà d’un cancer grave de la rétine appelé rétinoblastome. L’assurance de cette dernière qui devait servir à payer le traitement par chimiothérapie a été subitement annulé.

Publicité

La maman de Brailynn déclare à la chaîne WXYZ-TV que : « Je suppose qu’il était désespéré car le temps était compté «.

Convaincu de ce  que la fille de Brian avait un cancer, le lieutenant Christopher Sovik du département de police de South Lyon le confirme au Huffigton post. Néanmoins il affirme que : « ce n’est pourtant pas une excuse pour accepter l’acte de Brian Randolph », ensuite il ajoute qu’. « Il y a beaucoup de pères qui ont des enfants malades et ne peuvent payer leur traitement mais ils n’en viennent pas à braquer des banques pour autant ».

D’après Christopher Sovik, d’autres preuves mettraient en cause la bonne foi du père de famille. Des reçus d’achat de sac Gucci et de pair de baskets LeBron James auraient été trouvés par la police entre le moment où il a commis son acte et son arrestation.

L’avocat quant à lui ne nie pas les faits retenus contre son client. « Nous n’affirmons pas que ce qu’il a fait été juste mais qu’il a été mal conseillé », a-t-il affirmé.

Cette histoire a touché la sensibilité des États-Unis, une plate-forme de dons GoFundMe a même été mise en place pour récolter des dons pour la petite Brailynn. Pour le moment, plus de 22 000 dollars ont déjà été collectés.

Publicité

Que pouvez-vous faire pour votre enfant ?

Source:NegroNews

 




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. Hervé Le Gnoc sur

    Il aime sa fille, n’a pas les moyens, braque une banque pour la sauver. C’est illégal de braquer une banque, cet homme devra être puni pour ça. Par contre, les juges accorderont à cet homme des circonstances atténuantes. Sur le plan humain, cet homme mérite le respect. Car sans argent, je pense que j’aurai fait comme lui pour sauver un de mes enfants si j’étais acculé au désespoir.

Laissez une réponse