Incroyable: Il devient ivre quand il mange des frites, Voici pourquoi

1

Nick Hess est surement une particularité pour le commun des humains. En effet il devient ivre quand il mange des frites. Sa femme le soupçonnait d’être alcoolique et de lui cacher sa consommation de certaines boissons. En 2011, il a même été arrêté par un policier pour conduite d’un véhicule sous l’empire d’un état alcoolique.

Publicité
 

Soupçonné par sa femme d’être alcoolique, il a fini par consulter. Et le syndrome a été identifié. Il a ainsi découvert qu’un repas riche en glucides équivalait pour lui à sept verres de Whisky.

Le syndrome d’auto-brasserie

L’homme, confronté à tous les symptômes d’une consommation élevée d’alcool, explique les sources : « Je me sentais bizarre après avoir mangé, j’étais maladroit, vulgaire. Chaque jour pendant un an, je me réveillais pour vomir. » Nick Hess décide donc de consulter. Et apprend alors qu’il est atteint d’un mal bien différent et très rare : le « syndrome d’auto-brasserie ». Lorsqu’il mange de l’amidon contenu notamment dans des pâtes, du pain ou du soda, la levure fermente et transforme les sucres en éthanol. En gros, son estomac produit de l’alcool.

Publicité
 

Comme l’explique la BBC, cette « maladie » fait encore débat dans la communauté médicale, certains experts excluant qu’un simple déséquilibre en levure puisse avoir de si gros effets. Reste qu’avec l’aide d’antifongiques et en diminuant les glucides, Nick Hess a depuis réussi à réduire la plupart des symptômes. Il n’est plus ivre que « deux ou trois fois par mois ».

(Visited 329 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Marie Marguerite sur

    On n’a jamais fini d’apprendre. Garder l’esprit ouvert, resté disposé à l’apprentissage nous évitera tout jugement hâtif et surtout erroné. Puisse le concerné redoubler de vigilance et rester attentif aux recherches. La science et l’humanité ont grandement de vous pour protéger bien d’autres malades qui s’ignorent. De loin, ma prière!.

Laissez une réponse