Incroyable: il lui met de la colle glue dans l’œil à la place du collyre

1

Après avoir reçu un projectile dans l’œil, elle sollicite l’aide d’un ami pour lui mettre quelques gouttes de son collyre. Comble de malheur ce dernier a confondu le tube du collyre avec celui de la colle pour ses faux ongles.

En effet, il y a de cela plus d’une semaine que Katherine Gaydos, une américaine vivant en Floride sort de sa maison au moment où son ami débarrasse la route des feuilles mortes à l’aide de sa souffleuse. Subitement, elle reçoit le tout en plein visage, et se met directement à crier, se plaignant d’avoir reçu un projectile dans son œil gauche. Grâce à la médiatisation de son histoire, elle va pouvoir bénéficier d’une opération gratuite dans un centre hospitalier.

Instinctivement, son ami arrête alors son engin et vole à son secours pour lui venir en aide. « Prend mon collyre dans mon sac », lui dit la maman célibataire. Son ami s’exécute sans poser de question. Alors qu’il plonge la main dans son sac à main, il saisit sans s’inquiéter ce qu’il pense être le collyre et lui en verse directement dans l’œil. Mais, la brûlure devient de plus en plus intense pour Katherine qui ferme son œil. Elle ne peut plus l’ouvrir. Son ami vient de lui verser quelques gouttes de… glue pour faux ongles.

Publicité
 

« Appelle le 911 ! », crie de nouveau la femme, qui souffre atrocement. Prise en charge aux urgences, on constate que son œil est collé par de la glue et qu’elle en a également beaucoup sur la cornée. Sans assurance ni revenus, la mère célibataire au chômage se voit interdire les soins nécessaires à sa guérison par plusieurs médecins, raconte-t-elle à la chaîne WPBF. Par compassion pour la maman célibataire qui n’a pas de moyen financier pour sauver son œil, plusieurs médias locaux vont relayer son histoire. Par la suite, elle a finalement été contactée par son médecin, qui a décidé de s’occuper d’elle.

Jeudi, elle a pu bénéficier d’une première intervention qui lui a permis de rouvrir son œil pour la première fois depuis neuf jours. Vendredi, il était prévu que son médecin « lui gratte la cornée sous anesthésie afin de retirer la colle qui s’y trouve », précise Katherine. « Il m’a expliqué que je devrais retrouver la vue et que je n’aurai pas de séquelles », a conclu la jeune femme, rassurée.

Qu’en pensez-vous ?

Publicité
 

Source :metronews

(Visited 274 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse