Incroyable : Les filles de Chibok, otages de Boko Haram sont transformées en tueuses

1

Certaines des lycéennes de la ville de Chibok enlevées au Nigeria ont été contraintes de rejoindre le groupe islamiste Boko Haram selon les sources de la BBC. Des témoins affirment que certaines d’entre elles sont aussi utilisées pour terroriser les autres captives, venant même à entre-tuer.

Publicité

Le témoignage ne peut être vérifié, mais Amnesty International dit que d’autres filles enlevées par Boko Haram ont été forcées à combattre. Boko Haram a tué quelque 5.500 civils au Nigeria depuis 2013.

Deux-cent-dix-neuf écolières de Chibok sont toujours portées disparues, plus d’un an après qu’elles aient été enlevées dans leur école du nord du Nigeria. Beaucoup d’entre elles sont chrétiens.

Trois femmes qui prétendent avoir été détenues dans les mêmes camps que certaines des filles de Chibok ont declaré au programme Panorama de la BBC que certains d’entre elles ont été endoctrinées et effectuent désormais des punitions au nom des militants.

 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. ns savons tous k ces jeunes lycéennes ont été bel et bien inretrvables mais cela n veut pa dir qu’elles ont été transformées en soldats e si oui d’où viennent ces infos?e prkoi pa signaler e indiquer le lieu.

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->