Inde: une femme à la police avec les organes génitaux de son vi*leur

0

C’est dans des conditions atypiques que les policiers du commissariat de Churhat au Nord de l’inde ont reçu tout récemment une plainte hors du commun. En effet, selon le quotidien Times of india, une mère de famille s’est présentée au poste de police avec un morceau de p*nis tranché de son beau-frère qu’elle accuse de v*ol. 

Le présumé v*oleur s’est suicidé à proximité de la maison après que les policiers ont tenté sans succès de lui venir en aide. D’après le témoignage de la victime, son bourreau la v*olait depuis plusieurs jours profitant de l’absence de son époux qui vaquait à ses occupations très loin du domicile conjugal.

Publicité
 

« Lorsqu’il me v*olait, j’ai fait semblant d’être consentante, ensuite, j’ai tranché ses organes g*nitaux avec une faucille», a t-elle expliqué.

C’est un cas rare et sur lequel une enquête sérieuse avec un cahier des charges précis doit être menée », a précisé le chef de la police.  

D’après la police, cette jeune femme âgée de 32 ans ne regrette rien de son acte puisqu’elle ne souffre pas de troubles psychologiques. Rappelons que le v*ol reste un fléau qui gangrène la société indienne. En 2014, on a recensé plus de 36 735 cas de v*ol, mais les experts estiment que ces chiffres sont très loin de la réalité. En moyenne, un v*ol est signalé aux autorités toutes les vingt minutes. A rappelr que la victime a été condamnée pour tentative d’homicide involontaire.

Publicité

Qu’en pensez-vous ?

Source : https://fr.news.yahoo.com

(Visited 470 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse