Isaac Daniel, ce noir qui inventa la chaussure avec un GPS

2

Et Oui personne n’y avait pensé avant lui. Localiser un piéton par GPS. Il suffisait d’y penser : intégrer un GPS dans la semelle d’une chaussure afin de localiser, 24 heures sur 24, son propriétaire partout dans le monde.

L’histoire de cette idée devenu réalité débute en 2002, quand Isaac Daniel reçoit un coup de fil de l’école de son fils le prévenant de la disparition de ce dernier, alors âgé de huit ans. En voyage dans le cadre de son travail à New York, il prit le premier avion pour Atlanta où il vit avec sa petite famille. Heureusement son fils sera retrouvé sain et sauf. Suite à cette expérience, il eut l’idée de cette ingénieuse invention.
Cet ingénieur plancha donc sur un prototype de chaussures de sport intégrant dans la semelle une puce GPS (Global Positioning System) de cinq centimètres sur huit.
Après quelques années de recherche poussée pour assurer la précision du dispositif, cette paire de tennis révolutionnaire baptisée « tranquillité d’esprit » est commercialisée depuis 2006. Une version adulte est disponible pour la modique somme de 325 $ à 350 $. La ligne enfants-ados sera disponible cet été.

Publicité

Deux modes de fonctionnement existent :

Soit le propriétaire -perdu ou en situation de détresse- déclenche lui-même le dispositif en appuyant sur un bouton de la chaussure. Une alerte est alors envoyée à un central qui peut localiser le détenteur.

– Soit, à certaines conditions (disparition d’enfant, patient atteint d’Alzheimer), c’est un parent, conjoint ou tuteur qui peut donner l’alerte au central, qui se charge alors de localiser le propriétaire des chaussures et peut ensuite prévenir les autorités.

Publicité

 




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

Laissez une réponse