Jacob Zuma à François Hollande : « Laissez-nous gérer cette question entre Africains »

0

Les propos adressés au président français, François Hollande sont attribués à Jacob Zuma par l’hebdomadaire Jeune Afrique. En substance, il lui aurait simplement demandé, lors de sa visite officielle en France, de se mêler de ses affaires concernant le cas de la crise en RD Congo.

Publicité

Lors de sa visite officielle en France le 11 juillet dernier, Jacob Zuma, le président sud-africain, aurait purement et simplement demandé à son homologue français, François Hollande de laisser les Africains régler leurs problèmes entre eux. « Laissez-nous gérer cette question entre Africains », a-t-il répondu sans détour à François Hollande, concernant la question du président de RD Congo, Joseph Kabila.

François Hollande aurait en effet demandé à Zuma de faire pression sur Kabila pour qu’il se décide à organiser les élections avant le délai du 19 décembre prochain. Sous-entendu : « Vous, les Blancs, ne vous mêlez pas de cela. »

L’Afrique du sud ne dépend pas de l’aide internationale, comme c’est le cas de la plupart des gouvernements africains. Elle est donc en mesure de tenir un langage franc que les autres s’interdisent. Surtout que les Sud-Africains conçoivent mal le fait que les Occidentaux s’érigent en donneurs de leçons.

Il convient de rappeler qu’après la réélection controversée de Joseph Kabila en novembre 2011, le président sud-africain avait été l’un des premiers chefs d’État à le féliciter. La nation Arc-en-ciel à, certes, accueilli l’opposant congolais  Moïse Katumbi, du 20 au 27 mai dernier,  pour des raisons médicales. Mais entre Kabila et Katumbi, Zuma préfère encore le premier. Du moins pour l’instant.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->