Jean Ping explique pourquoi les voix n’ont pas été recomptées en Côte d’Ivoire au temps de Laurent Gbagbo

5

Dans une interview accordée à nos confrères d’œil d’Afrique, Jean Ping, le candidat malheureux, à la dernière élection présidentielle gabonaise, a apporté des précisions sur une question qui continue à faire grand bruit sur la toile : Pourquoi Jean Ping réclame-t-il le recomptage des voix et pourtant le même l’avait refusé à Laurant Gbagbo, quand il était président de la commission de l’UA ?

Dans cet entretien Ping a révélé que concernant le cas de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, l’ONU et la Cedeao ont reconnu que son rival Alassane Ouattara avait gagné la présidentielle de 2010 et l’Union africaine dont il était le président d’alors a emboité le pas à ces institutions.

Publicité
 

«Concernant le cas Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire (il faut noter que) l’Union africaine n’est pas une institution supranationale », c’est-à-dire une organisation dont les décisions sont au-dessus des lois des Etats membres. Elle est dirigée par un chef d’Etat en exercice et « la Commission de l’UA ne fait qu’exécuter les décisions des chefs d’Etat », a déclaré M. Ping.

Concernant le processus de validation des résultats de cette présidentielle ivoirienne de 2010, Jean Ping a souligné que c’est l’ONU, qui supervisait officiellement les joutes électorales et dont les résolutions sont supranationales. A en croire ses propos l’ONU a « reconnu que c’est Ouattara qui a gagné les élections », ensuite la Cedeao, la France et « tout le monde », a-t-il révélé dans cet entretien.

L’Union africaine, « au niveau des chefs d’État a emboité le pas à la Cedeao pour reconnaître que c’est Ouattara qui a gagné les élections, à partir de là, la chose qu’il convenait de faire c’est de garantir la paix », a expliqué l’ancien président de la commission de l’UA.

« Ce que nous avons fait, c’est de trouver une porte de sortie à tout le monde et qu’est-ce qu’il y a d’erroné dans ça, qu’est-ce que vous reprochez à la Commission de l’UA », a-t-il expliqué.

(Visited 9 323 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

5 commentaires

  1. jusque là je me rend compte que des citoyens africains qui se déclarent leaders ne le sont pas,le cas de ping en est une grande illustration. en clair,ils sont tous des pions des occidentaux qui ne visent qu’une chose,maintenir l’Afrique pauvre et non évolutive.comment se permet-il de jouer le jeu hier pour la cote d’Ivoire à garder secret étant responsable de l’Union africaine au aujourd’hui le même système le rattrape et ce dernier se met à pleurer comme un enfant en disant que les élections ont été truquées. pour toi,je dis malheur pour tous ceux qui concourent aux malheurs du continent, en versant le sang,apporter des maladies, la famine en faisant croire aux pauvres innocents que vous êtes des sauveurs !!!!!

  2. PING EST UN VA NU PIED, UN BÉBÉ POLITIQUE, QUI N’A JAMAIS EU LE COURAGE DEPUIS QU’IL EST GARÇON DE PRENDRE DE DÉCISION ET D’ASSUMER, IL SE CACHE DERRIÈRE UNE FRANCE QUI N’EXISTE MAINTENANT QUE DU NOM.C’EST TROP TARD POUR LUI;IL PRÉTEND PRÉSERVER LA PAIX EN COTE D’IVOIRE, LA PAIX ? OU ENCADRER LE MASSACRE DE 3000 AFRICAIN DITE IVOIRIEN.

  3. qu’est ce que la cedeao ( institution sous-régionale) face au conseil de sécurité de l’ua ? pauvre Afrique , de tels propos ténus par 1 sois disant candidat à la magistrature suprême d’un pays , ooh honte à toi ping pong !!!!!!

  4. les mêmes organisations qui son supra dont tu parles disent que tu na pas gagné alors arrête de trompé l’opinion africaine tu n’es pas africain donc tu crois que toutes les autres autorités sont décisionnaires sur les pays africain que veut dire un pays souverain et soumise a la constitution

Laissez une réponse