Jeune leader, elle réussit à donner un sens à sa vie, après son viol !

0

La jeune camerounaise Francine Ngo Iboum, était une jeune fille comme on en trouve tous les jours dans le pays de Paul Biya. Elle poursuivait ses études supérieures dans la ville de Douala.

Un jour tout a basculé, et elle est tombée dans les bras d’un « inconnu », mais qu’elle connaissait très bien, et qui l’a forcé d’aller avec elle. Francine s’est débattue de toutes ses forces, mais était dans l’incapacité physique de se défaire de son bourreau. C’est ainsi qu’il réussit à abuser d’elle. La pauvre fille à vécu un acte d’une extrême violence qui a laissé à la victime une cicatrice indélébile.

Publicité
 

Aujourd’hui, au sortir de son viol qu’elle n’avait jamais voulu raconter, elle le vit comme un passé qu’il faut essayer de surmonter tous les jours. Mais désormais ce qui fut sa douleur et son mal, sont désormais les points sur lesquels elle s’appuie pour se donner une nouvelle vie.

Elle a crée il y a 5 ans, l’association SAVAS (Soutien aux Victimes d’Agressions Sexuelles) qui offre un cadre d’écoute aux victimes de viol, et qui veille aussi aux programmes dans les lycées et collèges à éviter au maximum les cas d’agression de ce genre.

En plus de cela, elle a publié aux éditions l’harmattan paris, un ouvrage intitulé « fleur brisée », qui retrace son expérience qu’elle veut bien partager avec la jeune fille.

Publicité

Francine Ngo Iboum fait partie de ces filles qui essaient tant bien que mal de se frayer de nouvelles voies, dans un pays qui fait tout pour bloquer le chemin à la jeunesse et surtout à la jeune fille. Aujourd’hui elle gagne sa vie, vie heureuse en couple, et réalise des projets énormes auprès de la jeune fille et des orphelinats.

La suivre sur facebook (Tonta Francine Rochelet)

(Visited 466 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse