Côte d’Ivoire-Justice : Faux militaire, vrai voleur !

0

Coulibaly Moumouni 33 ans, se faisait passer pour un militaire. Le pot aux roses a été découvert quand il a été interpellé à la suite d’un vol. Le jeune homme est entré dans une maison pour y dérober un téléphone portable. Mais il n’ira pas loin. Il sera très vite rattrapé et conduit au commissariat du 33eme arrondissement de police.

Les policiers vont découvrir sur Moumouni une carte des Frci (Forces Républicaines de Côte d’Ivoire). Il est par la suite déféré devant le parquet du Plateau pour répondre des faits de vol, de faux et usage de faux.

Publicité

A la barre du tribunal des flagrants délits du Plateau le mercredi 25 mai dernier, il explique au juge qu’il était ex-combattant à la cité du Port. Mais à la suite d’une série de questions que le juge va lui poser, l’homme va finalement avouer qu’il est en réalité mécanicien. Et qu’il réparait tout siCmplement les véhicules des militaires de la cité.

Sur les faits de vol, il va commencer par nier. « J’ai d’abord frappé à la porte« , a-t-il dit pour sa défense tout en précisant qu’il n’a pas pris de portable. Qu’est-ce qu’il allait faire dans cette maison ? Y a-t-il des connaissances ? A ces questions, il ne trouve pas de réponses.

La victime ne s’est pas présentée à l’audience pour confondre le prévenu. Mais, cela n’a pas empêché le procureur de requérir 6 mois de prison ferme et 50 000 francs d’amende. Car pour lui, Moumouni est coupable de faux et usage de faux et de vol.

« Je vous demande pardon », a supplié le prévenu, se voyant déjà à la porte de la prison. Mais il n’y échappera pas. Il passera 3 mois en prison et payera 50 000 francs d’amende.

   

                                                                                                                                                                          Wally

 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->