Kenya: Un homme se marie à une femme qu’il a secrètement admiré depuis 40 ans

0

Selemia Ayeko Wandago âgé de 58 ans de Likoni, Mombasa County au Kenya, a épousé Phyllis Okisa, âgée elle de 64 ans, une femme qu’il avait été secrètement admirée pendant quatre décennies.

«Trouver le véritable amour n’a pas été facile, surtout après que je me sois séparé d’avec ma première femme avec qui j’ai eu deux garçons (maintenant adultes) et ma deuxième femme qui est décédée en donnant naissance, me laissant avec trois enfants en bas âge», dit Ayeko.

Publicité
 

Ayeko dit qu’ils se connaissaient depuis des années, quand Okisa venait régulièrement rendre visite à sa sœur, qui était mariée à l’oncle de ce dernier. Les deux tourtereaux ont avoué qu’à un moment donné ils étaient attirés, mais ne pouvaient sortir ensemble par peur de la stigmatisation des parents.

En 1969, des mois après leur rencontre, alors que Okisa âgée de 17 ans se maria. Ayeko, d’autre part, s’est également marié et a même fondé une famille.

«J’ai développé des complications au cours de ma deuxième grossesse alors que j’avais 20 ans. Les choses ont mal tourné et mon utérus a dû être retiré en raison des complications de grossesse ectopiques», dit Okisa dont le sort a été plus tard scellé après que les parents de son mari de l’époque lui ont obtenu une seconde femme qu’elle ne pouvait supporter, conduisant ainsi à une séparation.

Des décennies plus tard les deux se sont retrouvés vivant dans le même quartier à Maweni à Likoni, avec Okisa rendant des visites régulières comme un parent.

« Elle (okisa) avait l’habitude de nous visiter régulièrement et nous avons continué à nous voir. Ma deuxième femme était très gentille et accueillait toujours Okisa dans notre maison et la traitait comme une parente, dit Ayeko qui confesse qu’il était toujours attiré par Okisa.

Lorsque la seconde épouse de Ayeko est morte en 2011, en donnant naissance à cause de l’hypertension artérielle, il n’avait personne d’autre que Okisa pour prendre soin de lui et de ses jeunes enfants insistant sur le fait qu’ils n’avaient toujours pas eu de relation romantique.

« Elle venait laver les vêtements et cuisiner pour moi et retournait chez elle. Je ne pourrai jamais oublier 2015, lorsque ma blessure à la main avec mdudu (une infection douloureuse sur les doigts). Aucun voisin n’est venu assister les trois petites et moi , mais elle l’a fait. »

Publicité

Il dit qu’il a été touché quand elle lui a dit qu’elle continuerait de prendre soin de lui et les enfants, même après que sa main soit guérie.
« Je lui ai dit de venir vivre avec moi afin qu’elle puisse prendre soin des enfants car elle a été chassée par son mari pour manque d’enfants « .

«J’avais renoncé à trouver l’amour. Ayeko est une bénédiction pour moi », dit Okisa.
Les deux amoureux se sont mariés à l’église Christ évangélique Shimanzi avec la bénédiction de l’évêque John Oketch Olwande qui a présidé leurs noces le 1er mai 2016.

«J’aime mon mari car il ne boit pas d’alcool. », a dit Ayeko qui a l’intention d’emmener Okisa rencontrer ses parents maintenant qu’ils sont mari et femme.

(Visited 14 039 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse