Kenya: Il se suicide après que son créancier l’ait dénoncé à la police

0

Un homme de 32 ans vivant dans le village de Karanja à Matuga Sub County au Kenya s’est suicidé après qu’une personne à qui il devait Sh2500 l’ait signalé à la police.

Le lundi 4 Juillet, était la date limite pour rembourser la dette au risque d’être arrêté. Pour éviter donc cette sanction, Gideon Njema, qui travaillait dans un hôtel a utilisé un fil pour se pendre. (Photo: Les résidents regardent la police enlever le corps de Gédéon Njema dans sa maison le mardi 5 Juillet)

Publicité
 

Selon le propriétaire de l’hôtel, Mbwika Nzuki, Njema a reçu une lettre de la police, lundi matin, et il a promis de payer le montant le même jour dans la soirée. Mais Nzuki dit qu’à 15h30, le défunt a été dispensé de travail pour aller régler ses dettes avant qu’il soit informé de la disparition de son employé mardi matin.

« Selon moi, la raison principale de son suicide est la dette et le fait que le problème ait été signalé à la police », a déclaré Nzuki aux journalistes.

Le propriétaire de l’hôtel a identifié le créancier comme étant Mutunga qui travaille au bureau de l’éducation des adultes et qui est un client régulier de l’hôtel. Il a révélé qu’avant l’incident Mutunga lui a demandé si Njema avait reçu son salaire et sans le savoir, il lui a dit que le salaire a été payé il y a longtemps.

«Je les paie normalement Sh5000 par mois, mais il y a ceux qui préfèrent être payés sur une base hebdomadaire ou toutes les deux semaines, mais il a préféré être payé en fin de mois, » a t-il dit.

Le propriétaire de la maison du défunt, Edward Mtitika, dit qu’il a été informé de l’incident par des voisins qui ont vu le sang qui coulait dans les ouvertures de la porte avant d’ajouter que c’était un homme de paix.

Publicité
 

« Cet incident nous a surpris parce qu’il séjourne ici depuis plus de 5 ans, et pendant tout ce temps, il a été un bon voisin avec les autres», a déclaré M. Mtitika, ajoutant que le défunt est récemment venu chez lui pour lui demander Sh100 pour pouvoir rendre visite à son père malade, hospitalisé à l’hôpital Kinango.

Des enquêtes ont été lancées pour déterminer la cause réelle de sa mort.

(Visited 629 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse