La consommation excessive de la viande rouge peut causer le cancer

0

La viande rouge vient d’être classée par l’Organisation Mondiale de la Santé et le Centre International de Recherche sur le Cancer comme « probablement cancérigène pour l’homme »D’après l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), un français sur quatre consomme en moyenne plus de 50 grammes de charcuterie par jour. Nous vous présenterons les risques encourus lorsqu’on consomme abusivement de la viande rouge.

 Les chercheurs de l’université de San Diego en Californie ont établi la corrélation qui existe entre la consommation de la viande rouge, le sucre et le cancer.

En effet, d’après les scientifiques, la race humaine est la seule parmi les êtres vivants à présenter un risque élevé de développer un cancer lorsqu’elle consomme de la viande rouge de manière excessive, alors que d’autres carnivores ne présentent pas ce risque. De plus ils ont découvert qu’un sucre nommé acide N-glycolylneuraminique (Neu5Gc) présent dans la viande rouge aurait un lien avec la cancérogenèse dans l’organisme.

Signalons que ce sucre est aussi présent dans d’autres aliments comme les fruits, les légumes, le poisson, les œufs ou la volaille mais en très faibles quantités. L’auteur de l’étude le chercheur Ajit Varki reconnait que le Neu5Gc n’est pas le seul responsable de cette maladie, mais son accumulation dans l’organisme peut causer certains troubles de santé comme les inflammations. En effet, quand ce sucre se retrouve dans l’organisme, il produit des anticorps qui attaquent cette molécule étrangère, provoquant alors une inflammation chronique. Cette inflammation se manifeste par une émission de substances chimiques qui peuvent favoriser la prolifération des tumeurs.

Publicité
 

On peut donc conclure que  « lorsqu’une personne consomme de la viande rouge régulièrement le Neu5Gc s’accumule dans le corps, provoque des inflammations chroniques qui favorisent le cancer ». Pour expliquer cette assertion, chercheurs ont fait consommer cette molécule de façon répétée à des souris génétiquement modifiées. Les souris ont développé une inflammation chronique qui multipliait les risques de cancer par 5, plus précisément au niveau du foie où ce sucre s’accumulait en grandes quantités.

Le docteur Varki avoue que prouver l’existence de ce mécanisme dans le corps humain va s’avérer une tâche bien plus difficile. Toutefois, cette recherche pourrait établir des liens possibles entre la viande rouge et d’autres maladies liées à l’inflammation chronique comme le diabète de type 2 ou l’athérosclérose.

Qu’en pensez-vous ?

Publicité

Source : Santeplusmag.com

(Visited 339 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse