Gabon: la France absente à l’investiture d’Ali Bongo, le ministre de la communication réagit

7

Le mardi 27 Septembre, s’est tenue la cérémonie d’investiture du président Ali Bongo, quatre jours seulement après la validation de sa réélection par la cour constitutionnelle. Plusieurs chefs d’Etat n’ont pas effectué le déplacement. Parmi les absents, l’on a constaté que les grands voisins que sont le Cameroun et le Congo n’ont pas effectué le déplacement.

Publicité
 

La délégation française a également brillé par son absence à cette cérémonie d’investiture, une grande première au Gabon. Aucun ministre français n’a fait le déplacement. Suite à cette absence remarquable de la France, Alain-Claude Bilie By Nzé, ministre gabonais de la Communication a réagi en ces termes: «Que la France vienne ou non, cela n’a aucune importance. Elle n’a plus de diplomatie. Ce n’est plus elle qui donne le la. Elle est collée à l’Union européenne»

Malgré cette sortie du ministre gabonais de la communication, il faut reconnaître que dans l’ensemble, très peu de chefs d’Etat ont effectué le déplacement pour prendre part à cette cérémonie d’investiture. Seuls quatre présidents étaient présents – Mali, Niger, Togo et Sao Tomé. Même le Maroc, dont le roi est un proche d’Ali Bongo, s’est juste contenté d’envoyer son premier ministre.

Un autre fait marquant, c’est que le président Ali Bongo a reçu très peu de lettres de félicitation de ses homologues présidents en Afrique et partout dans le monde. La France et les États-Unis se sont contentés de «prendre acte».

Publicité

Dans un communiqué, Jean-Marc Ayrault soulignait que «les doutes ne sont pas levés» sur les conditions de la réélection d’Ali Bongo. Dans un commentaire très défavorable à Ali Bongo, Federica Mogherini, haute représentante de l’UE, affirmait que «la confiance du peuple gabonais concernant l’intégrité du processus électoral peut, légitimement, être mis en doute». «Ce n’est pas à nous de dire qui a gagné. Mais ce qui s’est passé au Gabon est très grave et n’est pas dans la tradition du Gabon. C’est au président de trouver une issue et de faire des ouvertures».

(Visited 5 601 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

7 commentaires

  1. Les Gabonais sont allés votés le 27 août comme un seul homme pour l’alternance et pour en finir avec la dynastie bongo…ce ne sont pas les francais qui etaient dans les isoloirs….maintenant que le choix du peuple a été floué au sol, arrêtez autant que vous êtes votre panafricanisme et votre esprit anti-impérialiste à la con…
    Comment vous pouvez prétendre tenir tête aux anciens colonisateurs et accepter qu’un individu assoiffé de pouvoir bafoue tous les principes de base de la démocratie.
    Tout compte fait exprimez vous d’avantage sur les sujets concernant vos pays et laissez les gabonais avec leurs problèmes. A bon entendeur..

  2. Chers frères Africains, regardez comment la grande Bretagne a voulu imposé Morgane Songiraye à la tête du Zimbabwe?
    Ce Songiraye a voulu livré complètement son pays à la merci de David cameroon pour le pouvoir;
    C’est exactement ce que ce porc de jean pig a fait pour le pouvoir.
    Dans ce cas je demande au Président Ali d’arrêter ce porc et l’envoyer dans sont pays.
    Le Gabon est une terre Africaine et le France est une terre européenne,nous sommes de continents différents.
    Pourquoi tout ce acharnement de cette France dans les affaires intérieures du Gabon

  3. Monsieur le Président , il faut mettre tout de suite toutes les entreprises françaises dehors et les remplacer par celles des chinois et des Américains.
    Votre première tâche, il faut foutre dehors ces sales entreprises françaises.

  4. Sambieni inoussa sur

    Ils ont eu honte de leur defaite. Mr le ministre pres de 300 societes francaises sont au Gabon donc La France gagne beaucoup dans votre pays augmentez leurs impots. En tout cas La France connait bien le Benin. D’ailleurs La France ne peut pas vivre sans L Afrique et l’heure est venue pour leur botter le cul

    • Nous devons dès lors comprendre comment la France manipule l’Afrique, comment les Français ont œuvre en Cote d’ivoire. Quelle ingérence. Nous avons compris que c’est la France qui nomme les présidents en Afrique. Excellence Monsieur le Président Ali, je souhaite pour vous beaucoup de courage et de détermination. Vous avez, vous au moins, vraiment compris le petit jeu des Français que beaucoup d’Africains ne comprennent toujours pas. Sincères félicitations à vous et à votre dynamique équipe. Le chinois de Ping n’ira pas loin avec sa petite gymnastique. Commencez déjà à chercher à régler son compte.

Laissez une réponse