La NASA découvre une nouvelle planète qui ressemble étrangement à la terre

11

«Cette planète serait-elle une autre Terre ?»  La NASA avait su trouver les mots pour attirer l’attention sur la téléconférence de presse qu’elle a organisée hier sur les derniers résultats de son télescope spatial Kepler, spécialisé dans la chasse aux exoplanètes.

Publicité
 

Ces planètes situées dans d’autres systèmes solaires que le nôtre. L’agence spatiale américaine a comblé l’attente des amoureux d’astronomie : une nouvelle planète d’une taille proche de la Terre a été détectée par le satellite, pour la première fois dans la zone habitable autour d’une étoile du même type que notre Soleil – mais distante de 1 400 années-lumière.

Baptisée Kepler-452b, elle porte le nombre d’exoplanètes confirmées à 1 030, indique la NASA, dont le directeur adjoint John Grunsfeld a estimé que sa détection « nous faisait faire un pas de plus vers une Terre 2.». D’un diamètre 60 % plus grand que la Terre, Kepler-452b fait le tour de son étoile en trois cent quatre-vingt-cinq jours et se trouve 5 % plus éloignée d’elle que nous le sommes du Soleil. Elle est donc pile dans la zone habitable, celle où de l’eau liquide, indispensable à la vie, aurait des chances d’être présente.

L’étoile de Kepler-452 (connue sous le nom de 2MASS J19440088 + 4416392) est âgée de 6 milliards d’années, soit 1,5 milliard de plus que notre étoile, et aussi 20 % plus brillante et 10 % plus grande. Ces résultats vont être soumis à la revue  Astrophysical Journal.

Publicité

 

(Visited 427 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

11 commentaires

  1. le maboulisme chez l africain est maladif pitié de l Afrique toujours en rapport avec le diable ce qu’il ne commprenne pas

Laissez une réponse