L’Australie attaque Robert Mugabe

1

Robert Mugabe a-t-il joué un rôle clé pendant les massacres de Gukurahundi en janvier 1983 ? De nouveaux documents déclassifiés prouveraient la responsabilité du chef de l’État zimbabwéen. Des documents australiens déclassifiés accusent Robert Mugabe, l’actuel président zimbabwéen, d’être « l’architecte des massacres de Gukurahundi » en 1983, rapporte l’auteur et historien Stuart Doran dans une tribune publiée sur Daily Maverick

Publicité

Après l’indépendance du Zimbabwe en avril 1980, Robert Mugabe aurait mis sur pied la 5e Brigade, une milice entraînée par des instructeurs coréens pour faire taire les opposants politiques du parti au pouvoir, la Zanu, Zimbabwe African National Union. Plus de 20 000 Ndébélés de la province de Matabeleland, bastion de l’opposition, auraient ainsi été systématiquement exécutés « sous les ordres directs » de Mugabe.

Mais cette version de l’histoire est loin de faire consensus. Surtout avec le principal intéressé. Robert Mugabe rejette du revers de la main la responsabilité de ces massacres.   Afripeople qu’en pensez-vous ?

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->