Le gouvernement Sud-africain a finalement laissé Omar El Béchir rentrer au Soudan

9

Le 25e sommet de l’Union africaine ouvert à Johannesburg, en Afrique du Sud, réunissait une cinquantaine de chefs d’Etat. Durant cette rencontre, la confusion a régné, car la Cour pénale internationale (CPI) a demandé au gouvernement sud-africain d’arrêter le président soudanais Omar el-Béchir, accusé de crimes contre l’humanité et génocide dans la guerre au Darfour. Or, Omar el-Béchir a bien été présent au sommet. La justice sud-africaine, saisie par une ONG, l’a interdit de quitter le pays, au moins jusqu’à demain.

Publicité
 

Malgré les pressions des ONG voulant conduire à l’arrestation d’Omar El Bechir, il faut dire que la justice Sud-Africaine ainsi que le gouvernement ont décidé de laisser rentrer Omar El Béchir au Soudan.

Face à cette décision du gouvernement Sud-Africain, les Occidentaux et certains juristes américains ont estimé que c’est une grave violation des accords de Rome. Mais pour les chefs d’Etat Africain, il est temps de mettre fin à ce fonctionnement de la CPI qui consiste à extrader juste les présidents Africains à cette cour.

Afripeople que pensez-vous de cette décision du gouvernement Sud-Africain de laisser Omar El Béchir rentrer malgré qu’il y ait des mandats d’arrêt contre lui ?

Publicité
 

 

(Visited 104 times, 3 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

9 commentaires

  1. Felicitation a l afrique du sud et l afrique doit dire maintenant non a la CPI depuis la creation de cette derniere avez vs deja vu un blanc a la cpi et ce sont les occidentaux qui les plus grands criminels ,meutriers et autres anti valeurs bande de des enfants de satan si l afrique connait du jour au jour la guerre par ici ,par la c’est grace a vous. Please nos dirigeants africains j penses qu’I’ll tps de s opposer a de telles histoires courage RSA e

  2. honte à cette salle CPI et sa bande de mafia voleurs et injustes! honte à ceux qui leur font la Navette.
    cette cours est faite uniquement pour les dirigeants Africains alors il est temps que l’Afrique s’en lave les mains et de créer son propre tribunal.
    les blancs sont malin, il font semblant de mettre un africain ou une africaine à la tête pour tromper les africains et pourtant ce sont eux qui dictent les principes de gestion.

  3. C’est exactement ce que le gouvernement sud africain devrait faire. Respect pour les Africains, il était vraiment temps de le faire car la CPI n’a jamais jugé que les Africains or s’était pas sa seule destinée.

  4. Qu’ils partent le chercher au soudan cette qui est fait pour les africain mais implante ailleur. Qui a mit la libye a terre aujourd’hui ? Nous on veut les coupable.

Laissez une réponse