Gabon: Le ministre de la justice quitte ses fonctions et le parti PDG…Voici les raisons de sa démission

0

Lundi 05 Septembre 2016, la nouvelle est tombée comme un coup de tonnerre. Séraphin Moundounga a annoncé sa démission au poste de ministre de la Justice gabonaise. D’après nos confrères de RFI, Séraphin Moundounga avait expliqué vouloir « bénéficier de sa totale liberté ». Il faut signaler que c’est la première défection de haut niveau depuis le début du bras de fer suite à la proclamation des résultats de la présidentielle au Gabon, élection remportée par le sortant, Ali Bongo

Publicité

« J’ai redouté que le Gabon puisse basculer dans la violence si les résultats étaient rendus publics sans qu’ils ne soient procédés au re-comptage des résultats, procès-verbal par procès-verbal de chaque bureau de vote. Ceci n’ayant pas pas eu lieu, le pays a basculé dans la violence et cette violence se poursuit de façon latente jusqu’à ce jour. Donc la paix est gravement menacée dans notre pays, la sécurité est gravement menacée. Il a été répondu que le re-comptage n’était pas prévu par la loi électorale gabonaise », indique Séraphin Moundounga.

Selon ce dernier, après avoir observé que le pouvoir n’apportait pas de solution pour garantir la paix et l’affermissement de la démocratie, Séraphin Moundounga dit avoir décidé de prendre congé de ses fonctions de ministre de la justice ainsi que du Parti démocratique Gabonais(PDG).

« Ayant constaté que, du côté du pouvoir, on n’apportait pas de réponse à la préoccupation de la nécessaire garantie de la paix et du nécessaire affermissement de la démocratie, j’ai pris la décision de prendre congé, d’une part, du Parti démocratique gabonais, et de me décharger de mes fonctions de membre du gouvernement pour que, grâce à ces deux actes majeurs que je pose, je puisse bénéficier de ma totale liberté.« 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---