Le président sri lankais menace de fouetter les organisateurs du concert d’Enrique Iglesias pour immoralité

0

Le président sri lankais, Maithripala Sirisena veut donner une raclée publique aux promoteurs de concerts locaux après que des fans aient jeté leurs soutiens-gorge sur scène lors d’un spectacle de Enrique Iglesias.
La prestation en question a eu lieu dans la capitale économique du Sri Lanka, Colombo le 20 décembre dernier.
Des hordes de fans qui ont dépensé ce qui était localement des coûts élevés pour les billets ont profité du spectacle au maximum, avec certaines femmes jetant des soutiens-gorge sur la scène, et même quelques-unes se précipitant pour essayer d’embrasser le chanteur.

Le président Sirisena a déclaré que les organisateurs de l’événement devraient être, « battus avec des queues de galuchat toxique» pour avoir créé une telle ambiance. Il a également ajouté qu’il n’y avait pas besoin de battre les femmes, « non civilisées qui ont retiré leur soutien-gorge » , ce qui implique qu’elles étaient seulement victimes de leur environnement.

Publicité

En réponse aux commentaires sévères, la compagnie organisatrice du spectacle a déclaré que la sécurité « a failli de façon alarmante», en présentant des excuses pour les personnes qui avaient payé pour de meilleures places et qui avaient été éjectées par des fans excités. Il est clair que le personnel de Live Events craint que la menace du président pourrait juste être exécutée.

Le président Sirisena a déclaré que «ces concerts indécents ne doivent jamais être autorisés à nouveau au Sri Lanka. »

 

Publicité

Source: TMZ




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse