La lettre sévère d’Alain Mabanckou à François Hollande

0

Très impliqué dans l’actualité de ces 6 derniers mois, Alain Mabanckou ne cesse de faire parler de lui. Après le succès en librairie de son roman « petit piment », et sa nomination historique au collège de France, l’écrivain congolais vient d’écrire une lettre sévère et ouverte au Président Hollande qu’il accuse de supporter la dictature de Sassou. En voici quelques extraits :

Publicité
 
Publicité
  • « le nom de mon pays d’origine est désormais inscrit en rouge sur le tableau noir du déshonneur des républiques bananières, à côté de la Corée du Nord…pendant ce temps, Sassou-Nguesso et ses hommes de mains multiplient les arrestations arbitraires, allant jusqu’à cerner le domicile de l’opposant Mokoko sans lui donner la possibilité de se ravitailler »
  • « faut-il rappeler, Monsieur le Président, que ces tyrans africains ont le plus souvent survécu grâce à la protection de la France, illustrant au passage combien ils ne peuvent vivre et prospérer sans l’assentiment de l’ancienne puissance coloniale ? »
  • « cette élection est par conséquent louche, frappée de petite vérole dans la mesure où le peuple a eu l’impression que dans cette nuit…des ombres maléfiques besognaient, remuaient les choses pour nous imposer, à l’aube, un résultat qui ne correspond pas du tout au climat général et actuel du pays : un désir de changement politique »
  • « que ce soit au sujet du Congo ou d’autres pays africains, la France, ces dernières années, a fait preuve d’une grande méconnaissance politique du continent noir »
(Visited 1 849 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse