Libre, après 30 ans de prison alors qu’il était innocent

18

Condamné en 1985  pour deux meurtres dont il a finalement été disculpé, Cet homme a été libéré vendredi après avoir passé près de 3 décennies dans le couloir de la mort en Alabama.

Ce jeudi, toutes les charges retenues contre Anthony Ray Hinton ont été abandonnées par décision de la juge Laura Petro de la cour de district du comté de Jefferson, a indiqué l’organisation Equal Justice Initiative (EJI).

Publicité
 

Anthony Ray Hinton est la 152e personne condamnée à mort à être innocentée depuis 1973 aux Etats-Unis et la deuxième en 2015, selon un décompte du Centre d’information sur la peine capitale (DPIC). C’est l’un des prisonniers finalement innocentés qui a passé le plus de temps dans le couloir de la mort en Alabama.

En 1985, deux responsables de deux fast-food de la région de Birmingham avait été tués par balles au cours de hold-ups. La police n’avait relevé aucun indice. Le 25 juillet 1985, le patron d’un restaurant de la même région, à Bessemer, avait été légèrement blessé par balles lors d’un vol. Anthony Hinton, 29 ans à l’époque, un Noir, avait été arrêté et reconnu par le patron.

«Un cas d’école de l’injustice»
L’homme, qui a toujours affirmé son innocence, travaillait au moment des faits à quelque 25 km de là dans un entrepôt. Son superviseur et ses collègues de travail avaient témoigné en sa faveur et un détecteur de mensonge l’avait également exonéré. Toute l’accusation menée, selon l’EJI, par un procureur connu pour «ses préjugés raciaux» avait reposé sur la découverte, chez la mère de l’accusé, d’une arme qui, pour les experts appointés par l’Etat, avait servi aux attaques.

Publicité

La défense n’avait pas pu présenter, faute de moyens, d’expert crédible et l’accusé avait été condamné à mort. L’an dernier, la Cour Suprême des Etats-Unis avait annulé la condamnation et la juge Petro avait ordonné un nouveau procès. L’organisation EJI s’était emparé de son cas en 1999, bataillant depuis pour prouver son innocence. En 2002, des experts dont un ancien responsable du FBI avaient témoigné du fait que l’arme saisie ne pouvait pas avoir tiré les balles des meurtres.

«La race, la pauvreté, une défense inadéquate et le mépris de l’innocence montré par l’accusation, font de cette affaire un cas d’école de l’injustice», a affirmé dans un communiqué Bryan Stevenson, avocat du condamné et directeur de l’organisation EJI.

(Visited 416 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

18 commentaires

  1. Je pense que pour leur formation initiale.les juges doivent séjourner en prison pendant au moins 6 mois.ce qui leur permettra de bien comprendre les conditions carcérales.
    Je pense que si tel est le cas avant de prendre une décision de justice ils reflechiront

  2. c’est vraiment dommage… saurait été moi je porterai plainte contre eux on lui as privé sa liberté ils doivent payer pour ces endouilles de ******.

  3. c’est vraiment dommage… saurait été moi je porterai plainte contre eux on lui as privé sa liberté ils doivent payer pour ces endouilles de ******.

  4. HÉLAS ON DOIT TOUT D’ABORD REMERCIER LE SEIGNEUR ALLAH ET ATTENDRE LE CHÂTIMENT LES MÉCRÉANTS QUI ONT EU LE COURAGE DE MENTIR

  5. fiston mbambi sur

    Dieu a qu’a meme fait preuve de son innocence,mais le reste pour lui pensee sur l’avenir est de croire en Dieu.

  6. moi a place je vais buter celui qui ma reconnue et me rend à la police pour le reste car je n’est plus rien a perdre

  7. toute une vie gaché 30 ans c’est 30 jours c’est pas 30 mois mais faites 30*365jours et vous verrez ce que cela donne .qu’en est il de celui qui l’a envoyé en prison moi je pense que la justice divine n’est pas encore fini car on doit aussi puni ceux qui accusent injustement car c’est homme ne pourra jamais rattrapé le temps perdu et je suis sur que sa mère n’est plus de ce monde

  8. sur terre la justice n’est que la vérité d’un groupe puissance au pouvoir à un moment donner de la vie. tout change quand la situation change. La seul justice est celle de Dieu et notre conscience.

  9. ousmane maiga sur

    quand on les entendent parler de droit de l’homme dommage l’amérique n’est pas un exemple de democratie….

  10. Rachelle Deffou sur

    A première vue quant on se penche sur son sort, nous pouvons affirmer que : c’est juste domage, au vu de toutes ces années gachées, mais cependant, nous ne devons pas seulement nous focaliser sur ces années perdues mais plutôt voir la bonté de Dieu, quelqu’en soit la vistesse du mensonge, la lumière finit toujours par prendre la dessus et tout clarifier, qu’il soit fortifier et surtout prendre la main de Dieu pour cette nouvel opportunité qui s’offre à lui ! Rien n’est le fait d’un harzard, s’était sa croix qui lui était destiné………..

    • Quelles sont ces imbelicités? Donc, selon toi la bonté de Dieu c’est pour qu’il souffre pendant 30 ans avant de retrouver la liberté? Arretez ces extremismes religieux betes et illogiques qui cachent la mechacité de l’homme!!!

  11. Moi je tiens à savoir de quoi consiste le dommage et intérêt qu’il bénéficie pour avoir perdu ces bonnes 30 années en tole

  12. mais sa vie est gachée, regarder moi son age, il a passé son temps de vie en prison.je crois que la justice doit bien analyser les faits avant de trancher.

Laissez une réponse