L’ONU opposée à la partition de la Centrafrique

1

Le chef rebelle Noureddine Adam du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique(FPRC) a proclamé un nouvel Etat autonome dans le nord-Est de la Centrafrique qui a pour nom Logone, comme l’a annoncé le commandant Maouloud Moussa, son porte-parole dans un communiqué signé lundi dont une copie a été remise au bureau des Nations unies à Kaga-Bandoro.

Le drapeau de ce nouvel Etat qui se présente en trois bandes horizontales de couleur jaune, noir et verte avec une étoile au centre, a été hissé au Nord-Est de la Centrafrique. La mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) a réagi immédiatement et ce drapeau des rebelles a été retiré.

Publicité
 

Le groupe rebelle a par ailleurs menacé de s’attaquer aux Centrafricains de cette partie du pays, qui ont voté lors du référendum du 13 décembre dernier. Le gouvernement de transition a dénoncé et condamné la déclaration des rebelles ainsi que leurs actes et menaces.

La Minusca a annoncé qu’elle luttera contre la partition du pays.

«Notre mandat est de défendre aux côtés des autorités centrafricaines l’intégrité de leur territoire », a déclaré le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, Parfait Onanga-Anyanga, .

Publicité

Source: radio équinoxe

(Visited 182 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse