Macky Sall : « L’Afrique a connu trop de tragédies du fait de l’ivresse du pouvoir»

0

Le président sénégalais n’a pas encore fermé la page de l’histoire qui porte sur la réduction du mandat présidentiel. Venu au  »Grand Théâtre, pour présider le Conseil national, en prélude au référendum du 20 mars 2016. Selon Seneweb, Le Président Sall, a saisi l’occasion de cette rencontre de haut niveau, pour faire comprendre aux militants, le sens et les enjeux de la révision de la Constitution depuis le retour au multipartisme intégral.

En tant que président de l’Apr, il a profité de cette occasion pour plaider en faveur d’un vote massif du oui.

Publicité
 

«Oui au mandat de cinq ans du Président de la République renouvelable une fois! Le pouvoir n’est pas une fin en soi. En dix ans, on peut servir son pays et laisser la possibilité à d’autres de poursuivre l’œuvre. J’ai proposé le verrouillage de cette disposition afin que nul ne soit tenté de tripatouiller la Constitution pour y revenir. L’Afrique a connu trop de tragédies du fait de l’ivresse du pouvoir conduisant des leaders à vouloir s’éterniser au pouvoir pour leur propre gloire et les intérêts de leur clan. Mon engagement à diminuer mon mandat en cours de deux ans est motivé par ma conception du pouvoir. Hélas, le Conseil constitutionnel a rendu une décision contraire et, respectueux de nos institutions, je l’ai suivi en toute responsabilité», a affirmé Macky Sall.

Dans le même ordre d’idées, il a appelé au vote du « oui ». «Oui aux candidatures indépendantes à tous les types d’élection! Nous rétablissons le principe d’égalité entre tous les citoyens».

D’après lui, cela va permettre, à tout Sénégalais de pouvoir

Publicité
 

«participer, dans les mêmes conditions définies par la loi, aux compétitions électorales sous la bannière d’un parti ou en toute indépendance».

Qu’en pensez-vous ?

(Visited 184 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse