Le Mali refuse d’accueillir la dépouille d’Amedy Coulibaly

2

La dépouille du terroriste, Amedy Coulibaly, auteur de la prise d’otages de la porte de Vincennes et de la tuerie de Montrouge, devait être rapatriée mercredi après-midi, par avion, à Bamako, au Mali, son pays d’origine. Mais à la dernière minute, les autorités maliennes s’y sont opposées, rapporte un qotidien francais. Cependant les raisons du refus n’ont pas encore été précisées.

Publicité
 

En attendant de trouver une solution, le corps du terroriste de 32 ans reste entreposé à l’institut médico-légal de Paris. La semaine dernière, Chérif et Saïd Kouachi ont été enterrés dans les communes où ils résidaient avant de commettre les attentats. Respectivement à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, et à Reims, dans la Marne. Les maires de ces deux communes s’étaient opposés à l’enterrement, dans leurs villes, des deux terroristes. Mais selon la loi, une commune n’a pas le droit de s’y opposer si la personne concernée est un résident où si sa famille en fait la demande.

Pour rappel le même scénario s’était produit avec Mohamed Mérah. L’Algérie son pays d’origine avait refusé d’accueillir la dépouille du terroriste. Il avait été inhumé dans le cimetière intercommunal de Cornebarrieu, près de Toulouse.

 

Publicité

 

(Visited 230 times, 1 visits today)


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. Moi ,je crois que la France doit chercher des solutions pour des personnes qui agissent de la sorte. Pour le cas Amedy Coulibaly ,on est d’accord qu’il n’est pas malien car il n’a jamais connu de ses yeux le territoire malien et les autorités ont le plein droit de refuser son corps. Il a été entrainé en France et elle doit ses responsabilités en retour.

Laissez une réponse