Malika Jean-François: femme du mois, une passionnée de communication

3

Pour ce premier article de la rubrique « Femme du Mois » la rédaction d’AfrikMag a interviewé Malika Jean-François, jeune femme originaire des Antilles au parcours fort inspirant dans le domaine de la communication. Découvrez ci-dessous cette jeune femme qui valorise la culture et le talent venus d’Afrique et de la Caraibe.

Aux lecteurs d’AfrikMag, Malika Jean-François se présente comme étant une guadeloupéenne de 35 ans. Du haut de son parcours, elle est aujourd’hui la directrice et fondatrice de l’agence de relations publiques MJF Media Group. De plus, elle est productrice de contenus vidéos de format court pour le web et la TV. Du droit à la communication, elle explique : « J’ai d’abord commencé des études de droit sur mon île pour finalement m’envoler pour Nancy et Paris pour suivre une formation de communication, relations presse, publiques et événementiel à l’Iscom ».
Concernant son expérience professionnelle, Malika Jean-François révèle que c’est une immense occasion de travailler avec le Studio Co2 de chez Côte Ouest Abidjan afin de développer cette deuxième activité qui est sa deuxième passion après la communication.

Publicité

 

Les solutions qu’elle propose aux consommateurs par ses activités

Tout d’abord, Malika se décrit comme étant une femme des médias engagée. En effet, elle avance que de nos jours avec l’arrivée des réseaux sociaux, travailler son image et sa notoriété est plus que jamais primordial pour celles et ceux qui veulent faire du business.
Ainsi donc son métier à travers ses deux casquettes consiste à faire du storytellling (le fait de raconter l’histoire et les succès de ses clients). Pour mener à bien cette vision, son agence se transforme en laboratoire pour proposer la meilleure formule qui allie créativité, personnalité, authenticité, proximité et beaucoup d’audace!
Pour ainsi résumer, la solution que ses équipes et elle proposent passe donc par les relations médias, les relations publiques, contacts avec les influenceurs, production de contenus vidéos, photos, textes, d’événements. L’objectif étant de faire passer un message, de susciter de l’intérêt et de créer de l’influence.

 

Comment lui est venue l’idée d’une telle entreprise

Chose intéressante c’est que l’inspiration de Malika lui est venue de ses origines noires. En effet, elle explique : « Je suis née sur une toute petite Île qui a vu naître le zouk et le groupe Kassav qui sont devenus ensuite des phénomènes internationaux. Je suis une noire française, descendante d’esclaves africains qui se pose un tas de questions sur son Histoire. Mes modèles de réussite sont des noirs américains. » Ce sont autant de facteurs qui l’ont poussée à créer son agence pour valoriser les talents et les nouveaux leaders qui ne sont pas uniquement des noirs américains. Elle ajoute à ce propos : « Cet engagement je l’ai pour que la nouvelle génération ait des modèles qui viennent de chez eux. Nous devons plus communiquer sur nos victoires afin d’arrêter avec ces traumatismes et complexes liés à la colonisation de nos pays et de nos îles. »

Parlant des actions significatives déjà menées dans son domaine

La mission de Malika a d’abord commencé par la musique. Avec le Label Aztec Musique, elle a eu la chance de travailler avec les plus grosses pointures de la musique antillaise que sont Lynnsha, Orlane, Krys, Malavoi. De plus, elle a eu à promouvoir des albums, des concerts au Zénith, Olympia, la Cigale avec de grandes stars internationales comme Wyclef, Machel Montano, Carimi, T-Vice, Stony et bien d’autres. A son palmarès, s’ajoutent des entrepreneurs comme Jérémie « Jamc » Petit, Alexandra Amon, Dominique Siby et des collaborations dans le domaine cinématographique sur des avant-premières de films et séries comme Villa Karayib avec Emma Lohoues, Le Gang des Antillais de Jean-Claude Barny.

Les principaux challenges de Malika

Cette passionnée de travail sans cesse en quête de nouveaux challenges répond que son principal challenge est « de partir d’un projet pas connu à en faire un phénomène grâce aux médias et les réseaux sociaux » Elle révèle à ce sujet que son nouveau challenge est de créer un bureau à Abidjan et former des attachées de presse. Aussi, la signature de la promotion des artistes Demarco et Samklef, les deux nouvelles stars lancées par Akon est une belle opportunité pour elle d’explorer de nouveaux marchés comme le Nigéria.

Femme et entrepreuneure

Aux jeunes femmes d’abord, Malika donne ce leitmotiv « Suis ton instinct, crée tes propres règles et deviens ton propre média! ». Ensuite pour l’Afrique, Malika déclare : « L’Afrique c’est maintenant! Les entrepreneurs africains n’ont rien à envier au reste du monde. Il y a tout ici. Je suis chaque jour inspirée par l’entreprenariat en Afrique. L’heure est maintenant à l’organisation, à la structuration et à la responsabilité pour nous et par nous! Et je rêve de ce pont direct entre l’Afrique et ses diasporas dispersées en Europe, USA et la Caraïbe. Ensemble on va plus loin. »

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

  1. Salut bébé j’aime votre musique. Continue seulement je te soutien. J’aimerai aussi vous contacté voiçi mon numéro de téléphone : +22961185198

Laissez une réponse

---