Mary Jackson, la première femme noire ingénieure de la NASA

0

Mary Winston Jackson est une américaine, mathématicienne et ingénieure en aérospatial. Elle est née le 9 avril 1921.

Enfance et jeunesse

Mary a grandi à Hampton en Virginie. Elle s’inscrit à l’université de Hampton et obtient une licence en mathématiques et sciences physiques en 1942 à 21 ans. Après sa licence, Mary accepte un poste de professeure de mathématiques dans une école noire dans le comté de Calvert au Maryland. Elle aida plusieurs jeunes de sa communauté à créer leur propre soufflerie. Elle pratiqua le scoutisme pendant plus de vingt ans. Plus tard, Mary travailla comme bibliothécaire au département de santé de l’université de Hampton puis comme secrétaire pour l’armée au Fort Monroe.

Publicité
 

Entrée à la NASA

En 1951, elle travaille dans un groupe de calculatrices afro-américaines dirigé par Dorothy Vaughan. Ensuite, Mary suit une formation spéciale pour devenir ingénieure et des cours du soir de mathématiques et de physique. Pour cela elle obtient une autorisation de la ville de Hampton pour suivre ces cours alors réservés aux Blancs. Elle réussit la formation et en 1958, elle devient la première femme noire ingénieure de la NASA. Après 34 ans passés à la NASA, Jackson atteint le plus haut grade d’ingénieure qui lui est possible sans devenir une dirigeante.

Un atout majeur pour la science

Toujours en 1958, Mary publie les premiers résultats de ses recherches intitulés Effects of Nose Angle and Mach Number on Transition on Cones at Supersonic Speeds. Elle analyse ensuite les données d’expériences de soufflerie et d’expériences de vol à vitesse supersonique afin de comprendre les flux d’air comme la poussée ou la traînée. Elle a écrit et co-écrit 12 articles techniques pour la NACA et la NASA. Plusieurs années plus tard, elle est promue et travaille avec les officiers mécaniciens navigants.

Une militante pour l’épanouissement des Femmes et des minorités

Mary aida les femmes et les minorités à avancer dans leur carrière en leur conseillant quoi étudier (suivant sa propre expérience) C’est pour cela qu’elle retourna à Langley pour mettre en valeur les femmes et les minorités qui excellent dans leur domaine. Elle travailla en tant que manager responsable du programme pour les femmes auprès du bureau d’égalité des chances de la NASA. Elle assura cette fonction jusqu’à sa retraite en 1985.

Publicité

Figure emblématique

Mary Winston Jackson apparaît dans le livre intitulé Hidden Figures de Margot Lee Shetterly. Il a été adapté au cinéma en 2017 sous le titre Les Figures de l’ombre. Et Mary est incarnée par l’actrice Janelle Monáe. C’est un hommage d’autant plus que Mary Jackson est décédée le 11 Février 2005

(Visited 1 241 times, 9 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse