Même le deuxième vice-président a décidé de Lâcher le président Burundais Pierre Nkurunziza

0

Au Burundi, le deuxième vice-président du pays annonce son exil en Belgique. Un pays que Gervais Rufyikiri avait gagné, il y a sept jours, officiellement, pour raisons médicales. Il demande aussi au président Pierre Nkurunziza de ne pas se représenter pour un troisième mandat. Après le général Godefroid Niyombaré, C’est au tour de Gervais Rufyikiri de quitter le président Pierre Nkurunziza.

Publicité
 

Gervais Rufyikiri n’a pas formellement annoncé sa démission, il n’en a pas l’intention. En revanche, il a transmis une lettre au président Pierre Nkurunziza pour lui demander de renoncer à se représenter à l’élection présidentielle prévue le mois prochain

Gervais Rufyikiri craignait pour son intégrité physique au Burundi : « J’ai dû trouver un prétexte pour pouvoir quitter le pays parce que je voyais des menaces venir ; des informations qui me parvenaient montraient qu’ils préparaient un coup pour nuire à ma sécurité. Depuis le mois d’avril, mai, depuis que j’ai exprimé ma position, comme les autres Burundais aussi l’ont fait, notamment lorsque nous avons conseillé au président qu’il ne fallait pas briguer ce troisième mandat, j’étais isolé. Les gens avaient peur de venir me rendre visite, avaient peur même qu’on se parle au téléphone. C’est là où j’ai dû penser comment me mettre à l’abri et continuer à servir le peuple burundais. J’ai trouvé donc cette astuce de dire que je pars me faire soigner, mais en vérité je partais pour de bon. Et je retournerai au pays quand les choses auront changé ».

Afripeople que pensez-vous de cette décision de Gervais Rufyikiri?

Publicité
 

 

(Visited 76 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse