Togo: une mineure séquestrée et viol.e pendant plusieurs jours, retrouvée et le coupable arrêté

0

L’affaire d’un viol d’une mineure devant la police judiciaire de Tsévié, environ 30 Km de la capitale togolaise Lomé, défraie la chronique dans les journaux locaux. L’acte s’est déroulé le 27 juin 2016, au moment de la proclamation des résultats du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC).

La fille violée, est une élève en classe de 3e, elle a quitté ses parents pour aller suivre la proclamation des résultats. Chemin faisant, elle a été victime d’une séquestration sur le chemin.

Publicité

Après des recherches, les parents se lassèrent. C’est ainsi qu’ils se sont approchés d’un prêtre traditionnel par le truchement du Chef du village. Des cérémonies accomplies par le prêtre traditionnel ont permis de retrouver la petite en question.

Retrouvée dans un état alarmant, elle a avouée qu’elle a été violée par un certain Cosme Koko pendant sa séquestration. Son violeur connaît bien la famille de la fillette. Pourtant, le violeur a été au courant des recherches de la part des parents de la fillette.

Depuis, le 09 août 2016, un homme  a été interrogé par le commissaire de la ville de Tsévié. L’individu, de nationalité béninoise et qui avoisine les 35 ans, a été celui qui a séquestré pendant des jours, cette mineure puis violée.

Lors de l’interrogatoire, l’homme a vite fait de reconnaître les faits puisqu’avouant avoir fait l’amour avec la fillette qui n’était pas consentante pour l’acte. Ce, après des multiples tentatives.

Le violeur a aussi craché une vérité en indexant dame Bélo Afi, sa complice qui, selon ses dires l’a aidé à  séquestrer la fillette.  Il a été présenté au procureur de la ville ce 10 août 2016 pour réponde de ses actes.

Yao Junior L.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---