New Delhi: L’ex-ministre du droit des Femmes à nouveau plongé dans un scandale sexu3l

0

C’est le mercredi 31 août que l’ex-ministre des femmes, Sandeep Kumar, a été limogé du gouvernement pour une supposée affaire de sex-tape, dans laquelle on le voit vêtu d’un short en train d’embrasser deux femmes sur un lit.

Seulement quelques jours après, il fait face à une nouvelle affaire, cette fois-ci, il est accusé de viol, par une femme à qui il aurait promis un emploi. Et cette femme qui l’accuse de l’avoir violée l’an dernier, affirme avoir été droguée avec des sédatifs avant de se faire agresser sexuellement par l’ex-ministre.

Publicité
 

Si le gouvernement l’a limogé, c’est parce que, la  « sex-tape » a été envoyée à une chaîne de télévision ainsi qu’au chef du gouvernement, Arvind Kejriwal. Le chef du gouvernement n’a pas perdu de temps. Il l’a immédiatement renvoyé du gouvernement.

Les accusations à son encontre ont été rejetées par l’ex-ministre marié et père d’un enfant. La vidéo qui fait le scandale, selon lui a été montée de toute pièce dans le but de ternir son image. Mais au niveau de la presse locale, d’autres vidéos non encore diffusées montrent  Sandeep Kumar entretenir des relations sex3elles avec l’une des deux femmes

En Inde, ce scandale ne doit pas étonner puisque, le pays, eu égard aux violx à répétition, a été  surnommé « la capitale du viol ».

Publicité

A New Delhi, on fait état de ce que, le  nombre de viols a augmenté de près d’un tiers en 2014. Pour cette période, la police de la ville a enregistré 2069 affaires de viols dans la capitale, contre 1571 l’année précédente, soit une hausse de 31,6%.

Yao Junior L.

(Visited 188 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse