Côte d’Ivoire – Mutineries: ce que le Nigeria voulait faire pour Ouattara

1

La Côte d’Ivoire a retrouvé son calme après plusieurs jours de mutineries. Les discussions avec les soldats mutins qui réclamaient le paiement de leur prime ont fini par aboutir à une solution consensuelle. Mais, bien avant le dénouement, il semblerait que des pays de la sous-région, s‘étaient préparés au pire. C’est le cas par exemple du Nigeria qui avait déjà alerté la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Mercredi dernier, le bureau de la présidence nigériane avait indiqué dans un communiqué, les actions qu’avait entamées le Nigeria pour rétablir la sécurité dans cet Etat frère qu’est la Côte d’Ivoire.

Publicité

L’actuel vice-président Yemi Osinbanjo, qui assure l’intérim du président Buhari, hors du pays, a d’abord condamné en des termes fermes, la révolte des soldats. Il a dans cette logique, invité les soldats mutins à regagner leurs casernes.

Le Vice-président Yemi Osinbanjo, n’a pas manqué d’apporter son soutien “inébranlable” au gouvernement ivoirien, et de solliciter également tout le soutien des Ivoiriens dans la recherche de solutions pour mettre fin à ces mutineries.

Le Nigeria ne veut pas rester loin de la Côte d’Ivoire. Le pays de Buhari avait également envisagé de collaborer avec les dirigeants ouest-africains pour trouver une solution rapide au problème.

Selon nos confrères d’Africanews, « le président par intérim avait dores et déjà contacté lundi 15 mai, par téléphone, la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, par ailleurs présidente en exercice de la Cédéao. Avec le chef de l‘Etat ivoirien Alassane Ouattara, ils avaient commencé à tabler sur d‘éventuelles solutions pacifiques en cas de persistance des mouvements« .

Ce soutien indéfectible du Nigeria n’est pas le seul. L’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) a salué la forte mobilisation du gouvernement ivoirien pour mettre un terme à la mutinerie.

Publicité

Rappelons que, les récentes mutineries en Côte d’Ivoire ont fait quatre morts et 9 blessés, selon le dernier bilan du gouvernement.

Yao Junior L

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Bio bocco sur

    oh ! le nigeria.Au lieu de s’occuper de la paille qui est dans leurs yeux,les dirigeants cherchent a s’occuper du probleme d’autrui:Est ce qu’ils ont pu combatre d’abord boko haram ?

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->