Niger: Balkissa Chaibou,la fille qui a dit ‘non’ au mariage

0

Balkissa Chaibou rêvait de devenir médecin, mais quand elle a eu 12 ans, elle a été choquée d’apprendre qu’elle avait été promise à son cousin comme jeune épouse. Très remontée, elle décida de se battre pour ses droits – même si cela impliquait l’envoie de  sa propre famille à la cour.La jeune se souvient encore de la scène.
«Je suis rentrée de l’école vers 18h00, et maman m’a appelé, elle a pointé un groupe de visiteurs et a indexé l’un d’eux, c’est celui qui va t’épouser », explique Balkissa Chaibou. Avant de poursuivre, «Je pensais qu’elle plaisantait, et elle m’a dit, va défaire, et laver tes cheveux. C’est là que je me suis aperçue qu’elle était sérieuse ».

Publicité
 

La jeune fille du Niger a toujours été ambitieuse.

«Quand j’étais toute petite, je rêvais de devenir médecin. Prendre soin des gens, porter le manteau blanc. Aidez les gens», dit-elle.
Le mariage avec son cousin, qui était arrivé avec l’appui de son père du Nigeria voisin, rendait ses ambitions impossibles.

« Ils m’ont dit que si je l’épouses je ne serais plus en mesure d’étudier. Pour moi, ma passion est d’étudier. J’aime vraiment étudier. C’est là que j’ai compris que ma relation avec lui ne fonctionnerait pas. Ce qui empêcha l’union du coup.

Publicité

La tradition au Niger est de marier les filles très jeunes – Ce pays a le plus fort taux de mariages d’enfants dans le monde – C’est en partie enracinée dans ses réalités.

(Visited 1 659 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse