Niger : Franko interdit de chanter ‘’Coller la petite’’ par des religieux

0

Le tube ‘’Coller la petite’’ du chanteur camerounais Franko, a fait le tour de plusieurs pays à travers le monde, avec un succès fou. Mais à Niamey, la capitale du Niger, les autorités en ont décidé autrement. Attendu le 13 février à Niamey, Le visa d’accès pour l’artiste sur le territoire nigérien, n’a pas été validé par ces derniers.
L’association culturelle Culture sans frontière, promoteur du spectacle avec Anpodrac, explique les faits par la voix de son directeur, Sidi Toure : « Le gouverneur de la région de Niamey nous a signifié qu’il a reçu un groupe de marabouts qui lui a demandé d’interdire l’arrivée de Franko pour des raisons religieuses et de société, parce que selon eux, son titre ‘Coller la petite’ contrevient aux mœurs du pays à majorité musulmane. Mais ce n’est en aucun cas pour des raisons sécuritaires, uniquement pour des raisons morales », ont expliqué les membres de la structure.
Dans entourage de l’artiste c’est la désolation totale, car selon les proches du chanteur, c’est un groupe de personnes qui a colporté des informations erronées à une autorité de la ville selon lesquelles Franko est interdit au Cameroun, or, c’est faux selon eux.
Mais l’on se rappelle qu’au Cameroun, le préfet du département de la Mifi, Joseph Tover Twanga, avait signé un arrêté « portant interdiction de la vente, la diffusion et la promotion de l’œuvre de l’artiste Franko » dans le cadre de la lutte contre la dépravation des mœurs.
Les jeunes du Niger ne pourront donc pas coller la petite avec le concepteur de la chose, Franko.

Publicité
Publicité
(Visited 727 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse