Nigeria : Comment elle a réussi à s’échapper des griffes de Boko Haram ?

1

SAA est une jeune chrétienne Nigériane, âgée de 18 ans. Elle avait été kidnappée parmi les 270 lycéennes de l’école de Chibok par la secte terroriste Boko Haram. Comme toutes ses autres camarades, elle était prise en otage, mais de façon intelligente et astucieuse, elle a personnellement réfléchi pour voir comment elle pouvait s’évader.

Dans un courage remarquable et une profonde détermination, elle a réussi de manière subtile à fuir en pleine nuit.   C’est au sommet de Genève pour les droits de l’Homme et la démocratie, qui s’est tenu il y a quelques jours que SAA a expliqué comment elle avait réussi à s’en fuir.

Publicité
 

Elle a expliqué que les membres de la secte terroriste Boko Haram les avaient transportés en pleine nuit dans un camion pour une direction inconnue. Il était environ minuit.

Alors que le camion roulait à vive allure, elle a décidé de sauter à l’insu des membres de Boko Haram qui étaient distraits pendant un moment. Sa camarade aussi a sauté par la suite et elle s’est brisée la jambe. Les deux adolescentes se sont installées sous le tronc d’un arbre de minuit jusqu’au petit matin.

Le petit matin venu, SAA est allée demander de l’aide à un berger qui a accepté de les aider malgré qu’il était musulman. A bord de sa mobylette, il les a transporté hors de la zone de danger. C’est à partir de là qu’elles ont pu rejoindre leur famille. Doit-on prendre autant de risque comme l’a fait SAA lorsqu’on est otage?

 

 

Publicité

 

 

 

(Visited 207 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Hugues Roger sur

    Nous devons rendre grâce à Dieu. Car, c’est un miracle que ces jeunes filles aient pu échapper à la secte terroriste Boko Haram. Vraiment que Dieu vienne en aide à toutes ces jeunes filles qui ont été kidnappé et Dieu sait comment elles vivent aujourd’hui. Mais, quand je vois les fais, on peux se poser la question à quelles moment ces personnes ont pu murir le dessein d’Islamiser les gens et de tuer au besoin? Qui finance cette organisation? sont – ils des anciens militaires? autant de questions sans réponses. Mais, une chose est sûre, on ne peut pas tuer comme ça les gens au nom de Dieu. De toute façon la justice de Dieu est pire que celle des hommes et Boko Haram ne l’échappera pas (Feel free!)

Laissez une réponse