Nigeria: Un homme arrêté pour avoir appelé son chien ‘Buhari’

1

Un commerçant de 30 ans a été arrêté par la police dans l’Etat d’Ogun au Nigeria pour avoir appelé son chien ‘Buhari’. Le commerçant du nom de Joe Fortemose Chinakwe, aurait été arrêté la semaine dernière, après que l’un de es voisins, se soit plaint amèrement du fait qu’il a appelé son chien, Alhaji Buhari.

Publicité
 

Le quotidien  »vanguard » apprends que le plaignant a signalé le cas au poste de police de Sango, samedi dernier, après que le commerçant ait été arrêté et détenu. Par ailleurs le chien servant de pièce à conviction n’a pas pu être capturé car le propriétaire était en intelligence avec ses voisins.

Le commerçant aurait demandé à ses amis de secrètement tuer le chien et si possible le manger afin d’éviter sa capture et son implication. Plusieurs plaidoyers venant de ses parents et amis à la police pour lui accorder la libération sous caution a échoué, car le plaignant et ses parents auraient menacé de tuer le commerçant s’il est libéré sous caution.

Un parent du suspect, qui s’est identifié simplement comme Chiedozie, a dit à Vanguard que son frère était persécuté sans cause valable et a exprimé des craintes qu’il peut être soit  »empoisonné à l’intérieur de la cellule de police ou jeté en prison ».
« Chinakwe est un amoureux de chiens et il les nomme selon le nom qui lui passe par la tête. Il a acheté son chien  »buhari », il y a un an. Malheureusement, certains ressortissants du Nord, qui dominent le voisinage où il réside ont mal interprété son intention et l’ont fait arrêter. Le plaignant a alors affirmé que c’était péjoratif parce que son père s’appelle Buhari « .

Publicité

Des sources policières, ont déclaré à Vanguard que les actions du suspect « ont été très provocatrices
« Non seulement il a nommé le chien Buhari mais a audacieusement écrit sur le corps des deux côtés du chien et l’a fait défiler dans le quartier dominé par les ressortissants du Nord. », déclare la sécurité.

(Visited 843 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse