Nigeria: un imam arrêté pour du rituel d’argent (photo)

1

La Brigade spéciale de répression des vols de l’état de Lagos au Nigeria, a accusé un imam, Abdullateef Abubakar, de connivence avec deux autres suspects d’avoir dupé un homme d’affaires basé à Abuja, Olalekan Adeshina, à hauteur de 1000 euros.

D’après une source, la victime avait consulté l’imam, pour des prières spéciales depuis 2012.

En février 2014, Adeshina aurait rencontré le suspect pour l’aider à préparer l’argent rituel.

PUNCH Metro a appris que Abubakar, âgé de 34 ans a rejeté la tâche, mais l’a présenté à un prêtre islamique local.

Publicité
 

Le prêtre, dont le nom n’a pas encore être déterminé, a dit avoir demandé à Adeshina de payer la somme de 900 euros.
Après avoir payé la somme, le prêtre et Adeshina aurait convenu de se réunir à Abuja en décembre 2014. Il a dit avoir donné la somme de 1000 euros au prêtre et un autre suspect, qui l’a trompé en lui faisant croire qu’un prétendu sacrifice doublerait le montant après sept jours.

La victime se précipita chez l’imam à Lagos deux jours après quand il s’est rendu compte qu’il s’est fait escroquer. Le prêtre a dit avoir déménagé de son appartement lorsque Adesina s’y est rendu.

Publicité
 

Adeshina a dit avoir signalé un cas de vol à la police, conduisant à l’arrestation de Abubakar le 9 Janvier 2015.

La femme de l’imam, a expliqué qu’un officier attaché à la station avait promis de maltraiter le suspect jusqu’à ce qu’il dévoile l’endroit où se trouve le prêtre.

Elle a dit:

Un de ses yeux est déjà gonflé, mais le policier a dit que ce n’était juste que le début. Tout ce que nous demandons est sa libération sous caution afin que son état ne s’aggrave pas. Mon mari n’a pas recueilli un sou de l’argent.

Le responsable des relations publiques de la FSARS, Lekan Ogundare, dit que l’enquête sur l’affaire avait révélé que le plaignant a effectivement été dupé, avec Abubakar étant le cerveau. Il a ajouté que le suspect serait libéré sous caution s’il peut produire deux cautions qualifiées.

il a dit:

Le plaignant a approché l’imam pour du rituel d’argent. Il l’a conduit à Ibafo, où il l’a présenté à deux autres hommes qui sont toujours en fuite. Ils se sont enfuis après que le plaignant les aie payés 1000 euros. Nous sommes prêts à libérer le suspect sous caution s’il peut obtenir deux cautions qui valent de l’argent. Pendant ce temps, nous sommes toujours sur la piste des suspects en fuite.

Alors Afripeople, le plaignant ne mérite t-il pas aussi d’être arrêté pour avoir essayé de faire un rituel d’argent? …Juste une question!

(Visited 818 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse