Nigeria: La crise de tomates crée la panique

0

Préparer du Jollof, un plat traditionnel très apprécié au Nigeria, est soudainement devenu très cher.

La tomate, qui est l’un de ses principaux ingrédients et un aliment de base de la cuisine nigériane, coûte aujourd’hui 2 $ sur les marchés locaux, avec des paniers coûtant jusqu’à N42,000 ou 212 $, dans l’État de Kaduna, rapporte le commissaire à l’agriculture, Manzo Daniel, à l’AFP.

Publicité
 

Le coupable de cette pénurie est un papillon appelé Tuta absoluta, qui a détruit les récoltes dans le nord de l’État de Kaduna, forçant les conseils des collectivités locales à déclarer l’état d’urgence.
« C’ est un problème sérieux. La maladie a affecté la production et la consommation, les prix continuent d’augmenter et il n’y a pas de disponibilité », a déclaré Shehu Sani, sénateur de Kaduna Central, à CNN.

La région, qui contribue fortement à la production globale au Nigeria, a déjà vu des pertes se chiffrer en des millions de dollars, selon Sani.

« Beaucoup dépendent de l’agriculture de la tomate pour leur subsistance et les tomates sont un élément indispensable dans l’alimentation. Les gens ne peuvent rien faire sans elles « , a t-il epliqué.

Publicité

La crise de la tomate suit une pénurie de carburant récente et d’une hausse générale des prix des produits de base en raison de l’inflation et un manque de devises étrangères.

(Visited 641 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse