Nigeria: Un prédicateur condamné à la pendaison pour « blasphème » contre Mahomet

9

Un prédicateur, Abdulaziz Dauda, ​​notoirement connu sous le nom Inyass, a été mardi, condamné à la mort par pendaison après avoir été reconnu coupable de blasphème contre Mouhammed, le prophète de l’islam.

Publicité

Le procès a été tenu à huis clos dans un haut tribunal de la sharia de Kano au Nigeria. Inyass a été arrêté le 18 août 2015, à Abuja et transféré à Kano pour son procès sur deux chefs d’accusations de blasphème et d’incitation au trouble. Des centaines de jeunes musulmans avaient brûlé le tribunal de la charia situé dans la zone Rijiyar Lemo de Kano en signe de protestation contre les supposés «commentaires blasphématoires »  faites par Inyass, leader de la secte Tidjaniyya. Il aurait commis une infraction à la fête de Maouloud du 30 juin 2015.

Le conseiller juridique du gouvernement de l’État, Lamido Abba Soron Dinki, a déclaré que cinq témoins, y compris la police, ont témoigné devant le tribunal. L’avocat de Dauda, ​​qui cachait son identité, a refusé de commenter le jugement. Neuf complices présumés ont été condamnés à mort par le même tribunal qui a retardé encore le jugement contre Inyass. Il était en fuite au moment du procès initial. Ils ont tous le droit de faire appel contre la peine de mort.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

9 commentaires

  1. quand les musulmans insultent Jésus là ce n’est pas grave mais si c’est Mahomet ils tuent. C’est totalement contraire à la parole de jésus.

  2. Pourquoi débourser alors des milliards de dollars pour lutter contre le terrorisme présumé djihadiste ou état islamique oui bolo aram et etc….? Puisqu’à la fin on risque la pendaison. Nigeria….Oh honte. Bref. Tout est comédie. Du théatre. Le monde n’existe pas. Nous évoluons tous dans l’illusion.

Laissez une réponse