Opéré par erreur à l’oeil, un sourd obtient gain de cause

0

En raison de problèmes auditifs, Gaston avait répondu par erreur à l’appel d’un autre patient. La clinique et deux médecins y travaillant ont été condamnés.

Publicité
En 2011, Gaston, 80 ans, s’était rendu à la clinique Chénieux de Limoges pour une banale « opération de la paupière », relate Le Républicain lorrain. Mais, il avait répondu à l’appel d’un autre patient du centre hospitalier et… subi une vitrectomie de l’oeil droit, soit une ablation du corps vitré, en raison de sa surdité.

L’erreur a été constatée le lendemain car personne au sein de l’établissement n’avait manifestement pris la peine de vérifier l’identité du patient . Le quotidien régional précise que Gaston souffre quant à lui aujourd’hui d’une cécité quasi totale.

Poursuivie en justice par la famille, la clinique a finalement été condamnée par la chambre civile du tribunal de Limoges en Belgique: l’hôpital, ainsi que deux médecins, devront chacun verser 1.500 euros d’indemnités au patient et s’acquitter des frais de justice.

Dans un premier temps, la justice avait, débouté l’octogénaire. Elle considérait alors que sa cécité était le résultat d’une dégénérescence de la rétine, un phénomène naturel lié à l’âge du plaignant.


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->