Opinion: la fille d’Ali Bongo viserait-elle le fauteuil présidentiel aussi?

1

Depuis près de 50 ans, le Gabon est dominé par le clan Bongo. Omar Bongo qui avait dirigé le pays pendant des décennies et sans partage avait fini par passer le pouvoir à son fils Ali Bongo. Bien que son élection soit contesté il a réussi à son tour à s’installer au pouvoir en mettant ses opposants les plus farouches hors d’état de nuire.

Publicité

Il essaie tant bien que mal d’installer une nouvelle politique de rupture et d’émergence sur pied. Il mise sur l’économie, l’innovation, l’éducation, et veut présenter aux yeux de tous, l’image d’un président normal.

En prélude aux élections présidentielles de 2016, Malika Bongo Ondimba a publié sur son compte Facebook ses ambitions politiques en ces mots : « je suis maire depuis deux ans déjà et je ne compte pas m’arrêter…car j’ai des ambitions énormes pour le Gabon ».

La suite de ses propos n’ont pas manqué de faire échos dans le monde entier « Pourquoi pas une femme présidente de la république du Gabon en 2022 ? Tout sera possible » clame t-elle. Dans la mesure où elle passe par les moyens légaux pour y accéder ce n’est qu’une bonne chose. Autrement, ce serait encore un grand pas en arrière vers la démocratie en Afrique.

                                                                                                                                                    Félix Mbeto

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Comme -ci c’est dans la famille Bongo il y a seulement d’intellectuels qui nourrissent un avenir meilleur pour le congo.Chere Dame retenez que ce n’est pas un héritage.

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->