Côte d’Ivoire: Un homme tue violemment sa femme avant de s’enfuir

0

La police ivoirienne est à la recherche d’un individu accusé d’avoir tué sa femme. Il est soupçonné d’avoir torturé son épouse en  lui arrachant une oreille, et fracturant ses membres, avant de prendre la poudre d’escampette.

Takou Carine est maman de trois enfants. Cette dernière aurait été battue de la manière la plus sauvage possible par son mari. Les violences et autres coups portés sur elle, ont eu raison d’elle, car conduite en urgence au Chu de Yopougon, les soins administrés n’ont rien pu changer pour ramener la dame en vie.

Publicité
 

Les faits s’étaient déroulés dans la nuit de mardi dernier dans le  Village Ebrié  » Santé », au cœur du quartier Abobodoumé dans la commune d’Attécoubé (District d’Abidjan).

L’annonce de la mort  de la dame au Chu de Yopougon après les violences subies, a beaucoup affecté les voisins qui sont sous un choc terrible et beaucoup n’en revenaient toujours pas.

Un voisin raconte que, la dame qui n’est autre que la fille du chef du village Ebrié,  a vu son oreille sectionné par son mari avec une paire de ciseau, les quatre membres du corps complètement fracturés au pilon. Les voisins ont été réveillés par les cris de détresse de la victime.

Arrivés sur les lieux, ce fut l’étonnement. Ils ont vu la dame dans une marre de sang  entre la vie et la mort. L’homme qui s’est rendu compte de la présence des voisins, a pris la poudre d’escampette. Malgré l’assistance des voisins qui étaient arrivés au secours, la dame a rendu l’âme.

Actuellement, la  police est à la recherche du mari, pour qu’il réponde de son acte devant un juge. Âgé d’environ 40 ans, Dayigo Arthur, serait un pompier  d’état dans une société de la place.

Publicité

D’après koaci, l’homme est « connu comme un être violent et n’en serait pas à sa première forfaiture sur sa femme »

Yao Junior L

(Visited 1 553 times, 1 visits today)


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse